AMIENS SC : À Ajaccio pour rentrer dans ce championnat

football ligue 2 amiens sc vs aj auxerre 24 07 21 0071 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Une semaine après une défaite à domicile face à Auxerre en ouverture du championnat, où les Samariens ont montré deux visages totalement différents, l’Amiens SC se rend à Ajaccio pour tenter de réaliser un match plein.

Très séduisants durant 45 minutes pour leur début de championnat, les Samariens ont complétement déjoué en seconde période face aux Bourguignons pour s’incliner finalement 2-1, samedi dernier. Face à Ajaccio, nul doute qu’il faudra tenter de s’appuyer sur les bonnes choses vues lors du premier acte contre l’AJA, même si le coach amiénois tenait à mettre les choses en perspective : « On a déjà fait une bonne moitié de match, il ne faut pas oublier non plus qu’il y a un adversaire en face. On n’a pas la prétention de dominer les 90 minutes. » Pour lui, son équipe doit s’appuyer sur certaines choses : « Attaquer quand on a le ballon, ne pas avoir peur de se désorganiser, terminer nos actions, car si on se désorganise et que l’on ne finit pas nos actions on sera en danger.« 

Si pour cette rencontre le coach samarien devra fait sans Lomotey (touché au pied face à Auxerre), et Gendrey parti pour Lecce, il pourra compter sur l’apport de trois joueurs importants. D’abord Harouna Sy, la recrue au poste de latéral gauche de la semaine qui a des qualités appréciées du coach samarien : « Il possède des qualités que j’aime bien chez un latéral, il est costaud, puissant, il va beaucoup vers l’avant. Il est surtout capable de répéter les efforts dans les deux sens. » Mais aussi de Tolu Arokodare, qualifié pour cette rencontre, et d’Arnaud Lusamba de retour de suspension, des apport que nous évoquait Philippe Hinschberger : « Tolu (ndlr : Arokodare) dans la mesure où on va pouvoir mieux garder les ballons devant, dans le sens où l’on va pouvoir s’appuyer de temps en temps sur un jeu plus direct. Arnaud (ndlr : Lusamba) pour nous mettre du calme dans l’entrejeu, de la qualité technique et ce qu’il peut amener de créativité, parce que c’est quelqu’un qui peut amener parfois des gestes assez déroutants.. »

Un démarrage encourageant pour les Ajacciens

En déplacement à Toulouse, 3ème du dernier championnat, l’ACA avait fort à faire pour son premier match de la saison. Menés à deux reprises face à un favori à la montée, les hommes d’Olivier Pantaloni sont revenus à chaque fois, pour ramener un bon nul (2-2) de la ville rose. Un bon résultat dans la continuité de la préparation aboutie des Corses, marquée par trois victoires et un nul en quatre matchs. Une équipe dont il conviendra de se méfier, comme nous le confiait le coach samarien : « une équipe très bien organisée, quasiment en 4-4-2. C’est très bien organisé comme depuis longtemps et puis c’est une équipe qui a une bonne maitrîse, une équipe qui est capable d’être très agressive, dans son bloc équipe. »

On s’attend quand même à un match où l’on va se faire secouer

Un technicien pour qui ce match sera un bon moyen de se jauger : « On s’attend quand même à un match où l’on va se faire secouer. Quand je dis secouer, c’est dans le bon sens du terme. […] Il faut voir comment nous on peut répondre à une certaine pression dans le jeu. Ce sera pour nous un bon test. »
Pour rappel, Amiénois et Ajacciens s’étaient quittés sur deux nuls la saison dernière : 0-0 à la Licorne, et 2-2 à François-Coty.

Après une défaite inaugurale, l’ASC est attendue pour son second match de la saison, à Ajaccio, où il n’est jamais facile de s’imposer.

Samedi 31 juillet 19h00
2ème journée de Ligue 2
AC Ajaccio (6ème 1pt) – Amiens SC (17ème – 0pt)



Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr