SOUVENIRS OLYMPIQUES : Guy Lefranc, le plus méconnu des médaillés samariens

img 4294
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après Philippe Ermenault, Christophe Capelle et Marc Roguet en attendant Jérémy Stravius et Daniel Senet, nous évoquons aujourd’hui le souvenir d’un sportif de la Somme qui a ramené à chaque participation une médaille.

Il s’agit d’un exploit qui n’a jamais été égalé par la suite. Ce cavalier qui a brillé dans le concours complet et le saut d’obstacles est Guy Lefranc. Originaire de Muille Villette près de Ham, village dans lequel il était né en 1923. Guy Lefranc a donc marqué son sport. Ce spécialiste du concours complet a eu le mérite de participer à trois Jeux. Il était présent aux Jeux d’Helsinki en 1952, à Rome en 1960 et à Tokyo en 1964.

Guy Lefranc aura été le premier sportif de notre département à revenir avec des médailles. À Helsinki, il a obtenu la médaille d’argent, celle de bronze en 1960 et l’argent en 1964. C’est un cas unique dans le sport samarien et il est logique que nous lui rendions hommage en regrettant qu’il ait été oublié et c’est bien dommage.

Guy Lefranc a passé toute sa jeunesse dans la Somme et il est ensuite parti à Fontainebleau avant de se retirer à Gisors. Il avait raconté ses premiers Jeux à Helsinki: « Je n’avais rien à perdre en Finlande avec mon propre cheval Verdun que mes parents m’avaient donné. J’ai terminé 2e et cette médaille d’argent m’a comblé de joie. Je me souviens aussi que les cavaliers russes n’avaient pas voulu être logés dans le village olympique. ils étaient dans des baraquements et cela ne m’avait pas fait rire du tout. À Rome, l’épreuve individuelle du concours complet ne m’a pas du tout réussi. Mais avec l’équipe de France, j’ai obtenu le bronze. Mon cheval s’appelait Niclas et ce fut un des meilleurs que j’ai pu monter. À Tokyo, dans le saut d’obstacles par équipes, ce fut un honneur pour moi car j’étais équipier du chevalier d’Orgeix. J’ai obtenu la médaille d’argent par équipes qui comptait aussi le grand d’Oriola. »

La carrière de Guy Lefranc a été longue puisqu’elle s’est achevée seulement en 1966. Ce cavalier a eu une carrière tout à fait exceptionnelle avec quatre titres individuels de champion de France, deux fois au concours complet en 1958 et 1958 et deux fois au saut d’obstacles en 1950 et 1955..


Lionel Herbet
Crédit Photo : DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.