CYCLISME : Une pancarte d’une grande stupidité

tour de france 5543961 1920
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour assister au premier drame sur les routes du Tour de France. Ce samedi lors de la première étape, une chute énorme a pris des proportions que nous considérons comme dramatiques.

En effet, par la faute d’une spectatrice stupide, des coureurs se sont retrouvés au sol et certains sérieusement blessés ont été contraints à l’abandon. Certes, nous comprenons parfaitement que le public veuille se trouver sur les bords de la route pour voir passer les coureurs. Mais dans ce cas précis, il s’agit d’une spectatrice dont nous ne sommes pas du tout certains qu’elle aime vraiment le sport cycliste. Sur les images, on la voit en effet brandir une pancarte en tournant le dos à la route. Ce qu’elle voulait, c’est que les caméras des télévisions puissent la filmer. Le spectacle sportif, elle s’en foutait complètement. La stupidité et la bêtise humaine sont donc présents sur les bords de la route.

Jadis quand le public encourageait les coureurs, il le faisait dans les règles sans mettre en danger les coureurs. Du moins en France car en Italie par exemple, dans les cols, il était fréquent que des spectateurs poussent dans le dos leurs favoris. Mais il n’y avait pas danger comme cela est arrivé samedi. Mais depuis que la télévision est partout présente, nous avons affaire à des gens qui veulent non pas encourager les coureurs mais être sur le film de l’étape.

Dans le cas de l’étape de samedi, la spectatrice très courageuse a pris la fuite et on espère bien sûr la retrouver au plus tôt car elle devra répondre devant la Justice. En effet, ASO a porté plainte ce qui est une première dans l’histoire du Tour de France. Il faut que les coureurs puissent exercer leur métier sans danger.



Lionel Herbet

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.