AMIENS SC : 10 déclarations à retenir avant Niort

amiens sc vs troyes football ligue 2 0013 leandre leber gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

À la veille du dernier match à domicile de la saison face à Niort, Oswald Tanchot était présent en conférence de presse. Voici les 10 déclarations à retenir.

  1. « On a eu une semaine normale avec du repos en début de semaine, un cycle d’entraînement classique. On voit encore la fatigue car on est en fin de saison et on ne récupère pas d’un cycle comme ça en quatre jours.
    Mais il y a plus de fraicheur mentale que lorsque l’on joue tous les trois jours. On espère que l’on a réussi à remettre un peu d’énergie dans les jambes, le moteur et les têtes
    . »

  2. « Ça se passe plus dans la tête que dans les jambes, alors parfois la tête veut et les jambes un peu moins. Il faut avoir suffisamment de fraicheur mentale pour pouvoir faire fonctionner tout le reste, et c’est ce que l’on s’attache à faire à l’entraînement. »

  3. « On doit avoir envie, après un 3-0 à domicile, de remettre les choses à leur place et faire une autre performance, une autre prestation même s’il y a eu des choses très intéressantes dans plein de secteurs. Mais il y a quand même un 0-3, donc il y a des choses à corriger. »

  4. Interrogé sur son sentiment à l’approche de la fin de saison : « C’est toujours un peu les deux les fins de saisons, il y a toujours une forme de tristesse et de mélancolie quand les choses se terminent. […] Et il y a aussi l’envie de couper car on a repris, de mémoire, le 19 juin. Il y a beaucoup d’éléments dans une saison où il y a parfois des difficultés, des résultats pas comme on veut. C’est toujours très mouvementé une saison dans le football. Ce n’est jamais un long fleuve tranquille. »

  5. « Il y a beaucoup de choses qui ne dépendent pas des entraîneurs et des joueurs. On fait partie du système mais on n’est pas le système, il y a d’autres personnes qui ont parfois beaucoup plus de pouvoir sur certaines choses.« 
  6. Sur le rôle de l’entraîneur, de plus en plus cantonné au terrain : « Il faut garder sous contrôle ce que l’on peut contrôler : la relation avec les joueurs, les entraînements…Ça se réduit d’année en année le pouvoir des coachs, mais il en reste encore un peu. »

  7. « Les joueurs sont revenus frais, on n’a repris que mardi, donc ça leur a donné une bonne coupure qu’ils n’avaient pas eue. Ils ont apprécié, ils avaient envie de s’entrainer, je les ai trouvés joyeux même si on était déçus d’avoir perdu 3-0. »

  8. « Le maintien c’était l’objectif et tout le reste c’est de la littérature. La saison il fallait la sauver on l’a sauvée, maintenant place à la suite, bien finir pour préparer la suite au mieux pour tout le monde.« 

  9. « Je suis sous contrat c’est tout ce que je peux vous répondre, parce que honnêtement, c’est la seule chose que je peux vous répondre, je n’en sais pas plus. »

  10. « Moi, je me vois l’année prochaine à Amiens. Je serais un imbécile de ne pas avoir cette envie-là, car j’ai pris l’initiative et le risque de lancer beaucoup de jeunes pour que l’année d’après ils aient une année de plus et une base, ce n’est pas pour arrêter au milieu du processus.« 



Propos recueillis par Quentin Ducrocq

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr