EDITO : Respecter les règles olympiques

olympic flag
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Alors qu’on se pose toujours la question sur les prochains Jeux Olympiques de Tokyo compte tenu de la pandémie qui au Japon a refait son apparition mais aussi d’une éventuelle attaque informatique, deux récentes décisions nous ont interpelés.

La première émane du CIO (Comité International Olympique) lui-même qui a tenu à prévenir les participants à ne pas faire de geste de protestation sur le podium. Pas question de brandir le bras ganté en noir afin de manifester leur colère comme l’ont fait les médaillés américains sur le podium à Mexico en 1968. Ou simplement de mettre un genou à terre. On peut évidemment être en parfaite harmonie avec les athlètes qui veulent combattre le racisme. Nous les comprenons complètement mais ce n’est pas le lieu pour manifester. 

Autre décision que nous partageons : celle de la Fédération française de tennis qui a décidé de ne pas envoyer à Tokyo Benoît Paire dont le comportement ces derniers temps est insupportable. Casser ses raquettes, insulter l’arbitre ou prononcer des propos malhonnêtes en conférence de presse engagent le joueur quand il ne représente que lui-même. Mais dès que vous portez le maillot de l’équipe de France, alors là, vous vous devez d’être irréprochable. Benoît Paire a tellement d’antécédents que la Fédération a pris une décision qui se comprend. La Fédération française de tennis est désormais présidée par un ancien joueur Gilles Moretton. Nous approuvons totalement cette décision.

On ne bafoue pas la réputation des Jeux Olympiques qui restent, à notre humble avis, un sanctuaire et un endroit qui doit être respecté.



Lionel Herbet 

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.