OMNISPORTS : Jean-Hervé Stievenart tourne la page

thumbnail img 2719
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Cela fait un bon mois que Jean-Hervé Stievenart a pris sa retraite. L’histoire retiendra qu’il a été le grand Monsieur du triple saut en France ayant d’abord été un athlète de grand niveau avant de devenir un entraîneur hors pair.

Il est considéré à l’heure actuelle comme le maitre de cette discipline très particulière et qui depuis un demi-siècle n’a pas enregistré de progrès techniques. En ce sens qu’il faut trois sauts qu’il convient de réaliser du mieux possible en allongeant bien sûr la foulée. Le seul point qui pourrait faire que le record du monde du Gallois Jonathan Edwards (18m29) soit amélioré, c’est la vitesse. Plus un athlète ira vite avant la planche et plus il aura des chances de d’atteindre  un jour la barre des 19 mètres. En France, Jean Hervé Stiévenart a été celui qui a formé les plus grands notamment Tamgho mais aussi le Burkinabe Zango qui vit dans le Nord de la France.

Jean Hervé Stiévenart faut-il  le rappeler est Abbevillois de naissance. C’est dans cette ville qu’il a commencé à pratiquer l’athlétisme. C’est pourtant au saut en longueur que le jeune Jean Hervé Stiévenart s’est illustré dans un premier temps. Il fut champion de France cadet avec un bond de 6m90 sous les couleurs du SC Abbeville. Il avait de qui tenir puisque son papa était détenteur du record de la Somme avec 7m13. Nous sommes en 1970 et cette année est faste pour le sport abbevillois.

En 1970 il est fêté comme un roi à Abbeville

En effet, si Jean-Hervé Stiévenart est champion de France du saut en longueur UFOLEP, le cycliste Eric Lalouette a décroché le titre junior de champion de France sur route. A cette époque, le maire d’Abbeville Max Lejeune décide de recevoir et de fêter avec faste les deux champions. Jean -Hervé et Eric reçoivent un accueil à l’américaine et dans une voiture décapotable traversent les principales artères de la ville. Il faudra attendre une bonne dizaine d’années pour qu’Abbeville revienne à la une de l’actualité sportive avec l’accession de l’équipe de football en Division 2.

thumbnail img 2715 1

Aujourd’hui, c’est surtout à Jean-Hervé Stiévenart à qui nous pensons. Durant plus de trente ans, il a été le pape du triple saut en France et a formé les plus grands champions d’une spécialité très difficile.

Bonne retraite cher Jean-Hervé.



Lionel Herbet  

Crédit photo DR

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.