TENNIS DE TABLE : L’Amiens STT poursuit sa belle semaine

Image 6487327
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Une nouvelle journée du championnat de Pro B se jouait ce jeudi soir dans la salle Labaume d’Amiens. Les pongistes locaux y recevaient leurs homologues de Metz dont ils se sont défaits par 3/2.

Tomi Lakatos (35) entamait ce premier match de l’année à la maison face à Florian Bourrassaud (95). Agressif d’emblée, le Messin donnait du fil à retordre à Lakatos qui, malgré un 5-0 qui aurait pu être synonyme de renversement de situation, s’inclinait 9-11 (0/1). Toujours en difficulté au lancement de la manche suivante, l’Amiénois parvenait néanmoins à prendre un léger avantage sur Bourrassaud pour s’imposer 11-8 (1/1). Les échanges devenaient alors de plus en plus serrés entre les deux joueurs qui se séparaient sur le score de 12-14 en faveur du visiteur lors du troisième set (1/2). Revanchard, le Samarien tenait bon et restait dans son match avec un quatrième set gagné par 11-8 qui remettait les deux pongistes à égalité, 2/2. La belle était plus que bien engagée pour Lakatos qui laissait finalement s’échapper le dernier point du match en s’inclinant 8-11 (2/3). Metz prenait alors le premier point de cette journée, 0/1.

Pour la seconde confrontation, Horacio Cifuentes (48) se mesurait à Esteban Dorr (57). Avec un dernier match remontant au mois de décembre, l’Amiénois comptait bien revenir de la meilleure des façons, en s’imposant tout d’abord 11-6, grâce à un jeu rapide (1/0). Mais malgré un départ fulgurant sur la seconde manche, Cifuentes était rattrapé par le Messin puis s’inclinait à la longue, 10-12 (1/1). De nouveau parti sur un cinglant 5-0 et bien que son adversaire ait tenté de remonter au score, l’Argentin maintenait cette fois son avance et s’imposait à nouveau 11-6 (2/1). Et c’est finalement sur un impitoyable 11-0 que Cifuentes envoyait tout le monde en pause, les deux équipes étant désormais à égalité, 1/1

Le double fait la différence

Comme très souvent, c’est Grégoire Jean (65) qui enchaînait au retour de la pause, face à Damien Llorca (147), cette fois. Llorca prenait tout d’abord le match par le bon bout mais l’Amiénois n’en démordait pas et repassait rapidement devant le Messin pour s’imposer 11-4. Sur un début de second set fastidieux, Jean se laissait rapidement distancer avant de recoller progressivement et de marquer son second point par 11-7 (2/0). La troisième manche tournait cependant en faveur de Llorca qui conservait tant bien que mal son avance de début de set, battant le Samarien, 9-11 (2/1). Enfin, c’est après quelques frayeurs que la rencontre se terminait entre les deux hommes sur une troisième victoire de Grégoire Jean, 11-6 (1/3). L’équipe amiénoise prenait donc les devants au tableau des scores, 2/1

Jesus Cantero (47) faisait alors lui aussi son entrée en scène pour la quatrième rencontre face à Florian Bourrassaud. Chacun prenant à tour de rôle l’avantage, le premier set était très équilibré mais c’est finalement le visiteur qui s’imposait par 9-11 (0/1). Alors que Cantero semblait maîtriser la seconde manche, Bourrassaud revenait de plus belle dans la partie en infligeant un lourd 0-7 à l’Amiénois, remportant à nouveau le point, 9-11 (0/2). La bataille fut plus longue au troisième set mais une fois de plus c’est le Messin qui s’imposait, 10-12. L’Amiens STT allait donc de nouveau devoir compter sur son double pour espérer une victoire (2/2)

Un double amiénois composé de Grégoire Jean et Tomi Lakatos, opposé à Esteban Dorr et Damien Llorca. La paire locale rentrait rapidement dans sa partie et ne se laissait pas déstabiliser, remportant son premier set 11-5 (1/0). Plus en difficulté lors de la manche suivante, les Samariens parvenaient tout de même à inscrire le deuxième point en s’imposant 11-8 (2/0). Mais les Messins n’avaient pas encore dit leur dernier mot et revenaient de plus belle avec un premier set gagné, 7-11 (2/1). La journée se concluait alors sur le quatrième set de ce double, remporté par Jean et Lakatos, 11-8. Une nouvelle fois l’Amiens STT a pu compter sur son double pour conclure la journée avec trois points dans la poche en s’imposant 3/2.




Océane Kronek

Crédits photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr