ACTU : Même la FSGT brigue la présidence du Comité national olympique et sportif

Cnosf
Ⓒ Gazette Sports

Nous sommes en pleine période électorale au niveau des instances sportives. Par exemple, le football est en pleine effervescence avec trois candidats pour devenir président de la Fédération Française de Football.

Le président sortant Noël Le Graët est certes attaqué par deux challengers messieurs, Moulin et Thiriez, mais franchement qui mieux que lui incarne le football amateur et qui surtout peut présenter un bilan plus favorable au niveau international ?  Du reste, il forme avec Didier Deschamps un couple gagnant  et qui peut encore gagner des titres européens et mondiaux.   

Le cyclisme est également sur la sellette puisque Cyrille Guimard l’ancien champion et surtout directeur sportif incomparable (il a dirigé les carrières de Bernard Hinault, Laurent Fignon, Lucien Van Impe) qu’il a emmenés avec le maillot jaune jusqu’à Paris dans plusieurs Tours de France, est aussi candidat. Et qui mieux que Cyrille Guimard connait le cyclisme ? Personne assurément.

La course au CNOSF

Maintenant, montons d’un cran puisque nous sommes cette fois plongés dans la future élection du CNOSF (Comité national olympique et sportif français). On le sait l’actuel président Denis Massaglia, ne se représente pas. La porte est ouverte et les ambitions se manifestent ce qui est normal. C’est ainsi qu’une femme est candidate à la présidence. Elle s’appelle Emmanuelle Bonnet-Ouladji et elle est à la tête de la Fédération FSGT. Mais oui, il s’agit bien de la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT).

Franchement, j’étais loin d’imaginer que cette Fédération existait encore. Nous ne sommes plus en 1936 et dans les années qui ont suivi la guerre même si à Amiens, nous avons le souvenir, d’un club de cyclisme qui était affilié à la FSGT et qui organisait des épreuves. Madame Bonnet-Ouladji est la deuxième candidate après l’ancien champion de ski nautique Patrice Martin. Elle est jeune, a parait-il le soutien de plusieurs présidents de fédérations et elle a déclaré « Mon atout est d’avoir une conception plus large du rôle du sport pour le développement humain  et de la société.« 

Mais revenons dans notre département et on sait qu’une Maison des Sports existe avec un comité départemental dirigé par Marcel Glavieux qui avec une liste modifiée est candidat à sa succession.



Lionel Herbet

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.