FOOTBALL : Tirage au sort d’une Coupe de France très régionale

5f8d97633cb08 Fff.jpeg 5048170
Ⓒ Gazette Sports

La Fédération Française de Football a d’ores et déjà tiré au sort les 7ème et 8ème tours de Coupe de France. Qui se disputeront uniquement entre équipes d’une même région.

Encore une nouveauté qui renforce l’idée d’une Coupe de France qui n’en est pas une, la FFF a donc communiqué ce matin sur le tirage au sort des deux prochains tours de Coupe de France, mettant déjà en place le tableau jusqu’au 8ème tour. Un tableau qui n’est pas national à partir du 7ème tour mais toujours régional jusqu’aux 1/32è de finale, à l’exception de deux tableaux bi-régionaux et du 8ème tour de la dernière équipe corse en lice. La faute, probablement, au couvre-feu à 18h qui condamne les déplacements trop importants.

Trois clubs de la Métropole sont concernés par ce tirage. À ce petit jeu, c’est l’AC Amiens qui s’en tire le mieux puisque aucune équipe de N1 ou N2 ne se trouve dans son quart de tableau. En cas de qualification à Nœux-les-Mines, ce serait d’abord une rencontre face au vainqueur de US Biache Saint-Vaast (R2) – US Lesquin (R1) qui attendrait les Amiénois. Avant, en cas de nouveau succès, d’affronter l’équipe se sortant de la partie de tableau comportant d’une part l’US Jeumont (D1) et l’OS Aire-sur-la-Lys (R2) et d’autre part l’US Chantilly (N3) et l’AFC Compiègne (R1).

Présentation Powerpoint
Le tableau Hauts-de-France complet jusqu’au 8è tour

Du côté des deux clubs de R1, ce sera plus compliqué de voir les 1/32è. Il en va ainsi de Camon. Si les hommes de Titi Buengo s’imposent sur Arras, ils affronteront en effet le qualifié de AS Marck (R1) – US Saint-Quentin (N2). Si par bonheur les Camonois parvenaient à créer la surprise, le 8ème tour serait, en revanche plus abordable, puisqu’il les opposerait au sortant d’un tableau qui comporte trois R1 et une R3, d’un côté Leers OS (R3) – FC Loon-Plage (R1), de l’autre Itancourt-Neuville (R1) – ES Valois Multien (R1).

Enfin, Longueau n’est pas très bien loti non plus puisque, de leur côté, les hommes de Sébastien Léraillé, s’ils atteignaient le 7ème tour aux dépens de Cambrai, rencontreraient le vainqueur de US Maubeuge (N3) – AS Beauvais (N2). Une difficulté qui contraste avec la partie de tableau dont les Longacoissiens affronteraient le sortant en cas d’exploit au 7ème tour. En effet, la seule R1 présente n’y côtoie que des équipes de niveau inférieur. Les adversaires potentiels seraient ainsi l’AS Steenvoorde (R1) qui accueille Lille OS Fives (R2) et l’AS Beuvry (R2) qui se déplace chez le SC Bailleul (R3).


La Rédaction