AMIENS SC – Oswald Tanchot : « Il faut être très concentré dans ces matchs-là »

Football Ligue 2 Amiens Vs Grenoble 0013 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les matchs s’enchaînent et après la réception de Dunkerque, c’est déjà un déplacement à Rodez qui arrive dans deux jours. Oswald Tanchot s’est exprimé ce midi en conférence de presse à propos de cette nouvelle rencontre.

L’état des troupes dans une semaine à trois matchs

Les joueurs sont fatigués, encore, mais il nous reste encore un peu de temps pour récupérer. On a un jour de plus pour récupérer qu’entre Troyes et Dunkerque. On sait que ce jour est important en termes de récupération sur l’aspect physiologique. On sait que quatre jours c’est tout à fait gérable.

Molla (Wagué, ndlr) est pour l’instant à l’écart. Il n’est pas revenu sur le terrain pour l’instant. Il y a un doute. Aucun des joueurs forfaits ce mardi n’est rétabli. Nicholas (Opoku, ndlr) est en adapté.

Les entraînements sont basés sur la récupération mais il y a aussi toute une partie du groupe qui a peu ou pas joué. Donc il y a en quelque sorte deux entraînements en un.

Il n’y a pas eu assez de jours de travail pour sentir s’il y avait plus de sérénité sur le terrain parce qu’il y a eu un décrassage et une séance légère mais rien d’intense, de tactique. Mais dans le vestiaire, c’est quand même beaucoup mieux.

L’analyse du match contre Dunkerque

On ne va pas fanfaronner, on est tout à fait conscient des deux mi-temps que l’on a faites. On doit être conscient de la deuxième, voir que l’on n’a pas été suffisamment maître parce qu’on doit marquer un deuxième but et être plus sereins. Mais aussi regarder la première, parce qu’il y a eu des choses intéressantes.

Je n’ai pas non plus trouvé notre première période extraordinaire. C’était bien, mais sans plus. On a été efficaces, on aurait pu mieux jouer des coups. On a montré une bonne application des consignes, une bonne hauteur de bloc, un bon pressing, mais techniquement, on doit faire mieux. Ça a été un match avec beaucoup de déchets et beaucoup d’espaces, un match débridé, mais pas dans le bon sens. On aurait dû avoir plus de maîtrise, on aurait dû mieux jouer les contres où on était en supériorité numérique et où on ne finissait même pas par une frappe…

Le regard sur l’adversaire

J’ai vu le match de Rodez contre Chambly, Rodez a fait une bonne première mi-temps et aurait pu ouvrir le score. De toute façon, Rodez a une bonne qualité de jeu, ce n’est pas nouveau. C’est une bonne équipe qui joue surtout dans un système qu’elle maîtrise bien avec 3 centraux.

C’est un 3ème match, et dans ce cas là, il y a un élément qui est important pour moi, c’est la concentration. On parle souvent de la fatigue physique, mais il y a souvent un élément qui fait souvent défaut, c’est la notion de concentration parce que la fatigue amène un manque de lucidité. Au-delà de l’engagement et l’aspect tactique, il faut être très concentré dans ces matchs-là pour ne pas faire l’erreur qui nous amène à courir après le score.

Je trouve que c’est une équipe qui joue, ce qu’ils vont nous proposer ce week-end ça va sûrement être différent de ce que l’on a vu mardi. Avec beaucoup de jeu dans les couloirs, beaucoup de centres, beaucoup d’animation. Maintenant, si elle est là où elle est c’est qu’elle a des manques. Mais elle est capable de bousculer des équipes.

L’objectif point donné pour décembre à ses joueurs

C’est faisable, ce ne sera pas de tout repos mais c’est faisable. On est vraiment dans une opération maintien, donc je ne regarde même pas le classement, par contre, je sais qu’on a 15 points, les points sont importants. La place au classement l’est quand même aussi, parce qu’avec plus d’équipes derrière, il y a une probabilité moins forte de se faire rattraper. Mais les points ce sont des mathématiques, on sait à peu près tous les points qu’il faut pour se sauver. Prenons des points et tous les points pris sont des bons points.

Le cas Odey

Il est satisfait d’avoir gagné, il est satisfait d’avoir marqué. La performance se juge toujours dans la durée et dans la constance. On est content, un attaquant qui marque, c’est une attaquant en confiance, qui attaque généralement le match d’après avec de bonnes dispositions. Ça compte. Contre Troyes, il a aussi provoqué un penalty. Cela veut dire qu’il a été décisif sur deux matchs.

Il est mieux physiquement. Il a été en opération reconquête vis à vis de ses coéquipiers, du staff et du club. Après, c’était un épiphénomène, il y a un match qu’il n’a pas joué à cause de cela, mais ceux d’après, il était à la disposition de l’équipe, c’était une question d’animation, de performance.



Propos recueillis par Quentin Ducrocq avec Morgan Chaumier

Crédit photo Leandre Leber Gazettesports.fr

Piece Souteneznous Horizontal Tipeee