FOOTBALL : Inefficaces les Portugais tombent face à un Camon réaliste

Foot Amical Camon Vs Portugais D Amiens 0031 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Pour son premier match amical de préparation, l’US Camon recevait les Portugais d’Amiens au Stade Lucien Jovelin.

Rentrés dans le match par le bon bout, les hommes de Benoit Sturbois, se montrent dangereux dès la troisième minute de jeu. Sur un centre côté droit de Michel Monteiro, Poidevin aux cinq mètres rate sa reprise avant de voir sa tentative de talonnade être repoussés par un Josse sorti très vite dans ses pieds. Si les locaux réagissent rapidement, Zerdab voit son but être refusé pour hors-jeu (5’). Dans la foulée, la recrue Chancerel, lancée côté gauche rentre dans la surface avant de voir sa frappe passer à côté. Si Camon fait mal sur le jeu rapide, les locaux sont gênés par le gros pressing adverse, mais Somon après un festival voit sa frappe être contrée et sortir en corner (20’). Puis sur une erreur de relance camonoise, ce dernier récupère le ballon mais tergiverse avant de voir son centre en retrait être intercepté par le retour de Ducrocq.

Une entame de match qui a satisfait Benoît Sturbois, “Il y a une grosse satisfaction dans le contenu, on essaye de partir sur un projet de jeu avec un système qui n’est pas forcément connu de tous. Ce que les joueurs ont proposé est intéressant que ce soit avec ou sans ballon. On a fait des séances vidéo et on a travaillé un peu à vide pour expliquer vraiment ce que l’on attend”.
Pour Titi Buengo le discours était bien différent : “je ne peux pas être satisfait de ce que j’ai vu dans l’ensemble aujourd’hui. Sur les 20-25 premières minutes on s’est fait bouger, pas spécialement physiquement, mais dans la compréhension et la lecture du jeu. Ils ont réalisé un pressing très haut constamment pendant les 15 premières minutes qui nous a mis en difficulté et on aurait pu prendre deux buts dans ce laps de temps. On a modifié un peu l’équipe et certains entrants ont su répondre présent et remettre du sérieux et de l’animation.”

Après quelques réajustements, les jaunes et noirs reviennent dans la partie. Si les Portugais ratent une nouvelle occasion par Poidevin (32’), ce sont bien les joueurs de Buengo les plus dangereux en cette fin de première période. Après une tentative de Nagy sur corner (30’), Isambart, sur un contre éclair ouvre le score. Suite à un corner pour les bleus, Adjidé récupère à l’entrée de surface puis sert Zerdab au milieu, dos au jeu, qui lance parfaitement Isambart. Ce dernier résiste au retour du défenseur, fixe et élimine Crépin pour ouvrir le score (1-0, 37’).
Une ouverture du score qui illustre une nouvelle fois la puissance dégagée sur le jeu rapide comme le souligne Titi Buengo, « comme l’année dernière le jeu rapide et de transition va être une de nos armes. Quand vous avez un joueur comme Isambart qui est le détonateur du jeu et celui qui a les clefs au milieu ça rend les choses plus faciles pour les attaquants. Il accélère le jeu dès qu’il touche le ballon et quand tu fais un appel tu sais que tu vas la recevoir et c’est important surtout quand tu as des attaquants qui travail à l’instinct. »  Après une dernière occasion pour Adjidé (39’), les deux équipes rentraient aux vestiaires sur ce score de 1-0 pour les locaux.

Josse préserve le score, les Portugais inefficaces

Au retour des vestiaires, la donne est bien différente et les hommes de Benoit Sturbois prennent clairement le dessus.  Après moins d’une minute Josse remporte un face à face avant de voir Adam repousser sur sa ligne (46’). Dans la foulée suite à une frappe repoussée par Josse, les Portugais obtiennent un pénalty. Ce dernier pas très bien tiré est renvoyé par le portier Camonois qui se relève rapidement pour effectuer un nouvel arrêt (47’). Moins bien physiquement, les locaux ont du mal à ressortir le ballon et mettre le pied dessus. En face les Portugais essayent de produire du jeu et d’imposer leur rythme. 

Un passage à vide qui ne plaît pas à Titi Buengo même s’il avoue le comprendre.“On est en pleine préparation donc ce passage à vide au retour des vestiaires peut se comprendre mais il me dérange quand même. On essaye de mettre des choses en place mais il faut que les joueurs se responsabilisent et se réveillent. On a pu compter sur un grand Maxime dans les buts qui nous a tenu à flot. Sans lui nous aurions perdu. C’est un gardien qui arrive à maturité et qui dans un groupe jeune, à un rôle de leader et il assume parfaitement son statut. Maintenant il faut continuer à travailler et apprendre de ses matchs qui restent des matchs de préparation. Cela est fait pour ça et pour nous permettre d’avoir cette réflexion avant la reprise du championnat.”
Au contraire l’entraîneur des Portugais a apprécié que son équipe se procure autant d’occasions, “c’est un indicateur assez intéressant de pouvoir se procurer autant d’occasions face à une belle équipe de Camon. Il faut rester modéré car on est capables du bon comme du moins bon et l’important sera d’être prêt pour la reprise.”

Après avoir passé l’orage, Camon revient dans le match par sa qualité technique. Sur un coup franc d’Isambart frappé fort devant le but personne ne touche le ballon que repousse Crépin, mais Dos Santos à bien suivi pour pousser au fond (76’ : 2-0). Les visiteurs prennent un petit coup derrière la tête et laissent des espaces dans cette fin de match. Badibanga arrivé cette été en provenance de Longueau va par deux fois prendre sa chance mais après avoir buté sur Crépin (80’), il voit sa reprise sur un centre au deuxième poteau passer juste à côté. Logiquement les deux équipes baissent un peu le pied dans les dix dernières minutes. 

Camon remporte donc son premier match amical face à une belle équipe des Portugais qui au vu de la physionomie de la rencontre pouvait prétendre à mieux en termes de résultat même si l’important était ailleurs. 

La réaction des coachs

Pour Benoit Sturbois, “le score est anecdotique car on est sur une séance de travail, mais si l’on analyse la rencontre avec plus de réalisme on doit l’emporter. On va essayer de conserver cette dynamique en continuant d’insister sur l’aspect tactique qui sera très important. Je félicite les garçons qui on fait un gros travail athlétique qui était notre priorité dans ce début de préparation. On n’a pas de pépins physique c’est aussi un signe que le travail effectué par le préparateur physique mais aussi le kiné est cohérent.” 

Avant de revenir sur la profondeur de son effectif et les automatismes déjà présents, “j’ai fait le choix de prendre des joueurs que je connais ce qui facilite la philosophie de jeu et l’adaptation surtout que certains ont déjà joué ensemble. On a fait un gros travail depuis deux semaines et les automatismes sont effectivement déjà présents. On voit de bonnes relations et connexions, ce qui est très important pour la suite et très encourageant. Les joueurs adhèrent au projet et quand les consignes sont respectées, les automatismes viennent aussi plus naturellement. Après il y a encore beaucoup d’absent puisque l’on était 17 aujourd’hui mais l’on a un groupe de 30 joueurs. Il faudra garder cet état d’esprit et continuer comme cela pour gagner sa place chaque week-end et accepter la concurrence. On veut poursuivre sur le plan de jeu et le schéma tactique. Ce sera aux joueurs de s’adapter au projet et au schéma et non l’inverse et je pense que tout le monde l’a compris. J’espère que la semaine prochaine on sera capable de produire autant de contenu qu’aujourd’hui.” 

Pour son homologue la donne est un peu différente, “On a pu voir les joueurs sur qui on va pouvoir avancer et construire. Je pense que l’on va continuer à travailler le lien entre la défense et notre milieu. On a souffert dans cette zone et j’ai eu l’impression que certains n’avaient pas bien compris leur rôle. Globalement je ne peux pas me satisfaire de ce que j’ai vu, on ne peut pas rentrer comme cela dans la partie que ce soit en première ou en deuxième période. Après cela reste un premier match et tout n’est pas à jeter, il faut continuer à travailler pour être prêt pour la reprise.” 

Si ce sont les joueurs de Titi Buengo qui ont remporté ce match, la satisfaction était bien plus présente dans les rangs des Portugais. Les deux équipes démarrent seulement leur préparation et il faudra attendre plusieurs matchs avant de juger le niveau de chacun en sachant que de part et d’autre plusieurs joueurs étaient absents. 

Camon – Portugais : 2-0 (1-0)

Buts : Isambart (37’ ) et Dos Santos (78’)

Camon : Josse / Bourbier – Nagy – Adam – Chancerel / Badibanga – Ducrocq – Lemba / Galimo – Zerdab – Isambart

Entrants : Péchin, Adjidé, Dos Santos, Bounous, Bleriot

Portugais d’Amiens : Leo.C – Alex.R – Abdoulaye.T – Joffrey.D – Mickael.S Vincent.F Hicham.A Antoine.W – Michel.GM Camille.P Samir. B

Entrants : Antoine.WJ (85′), Anthony.H (60′), Atman.A (60′), Daoud.B (60′), Abdelnour.B (60′)- Samir.B (80′), Anthony.D (60′), Salomon.P (45′)



Aurélien Finet

Crédit Photo : Léandre Leber – Gazettesorts