GOLF : Le Golf Club d’Amiens à l’arrêt, mais son parcours entretenu et embelli

93480896 1808175602657766 478998804666777600 N
Ⓒ Gazette Sports

En cette période confinement, les jardiniers du Golf Club d’Amiens continuent d’entretenir les 60 hectares de terrain, et procèdent notamment à des travaux de réhabilitation, afin d’assurer la ré-ouverture du club dans les meilleures conditions.

Le confinement perdure, mais le Golf Club d’Amiens se montre « opérationnel sur le plan administratif » avec « Antoine qui télétravaille, Patrick Acin qui conforte notre cohésion par ses mails, et nos jardiniers qui chouchoutent notre terrain », exprime le président du Golf Club d’Amiens, Michel Van Poperinghe. Effectivement, les pelouses ne sont pas délaissées. Quatre jardiniers assurent l’entretien du parcours quotidiennement. Un programme spécifique des tontes a été mis en place et de nombreux travaux de réhabilitation vont être effectués.

Antoine Monfort, le directeur du Golf Club d’Amiens, ajoute à ce sujet que « le côté positif de la chose, c’est que les conditions sont presque idéales pour les jardiniers. » Effectivement, du fait de l’annulation des compétitions et de l’arrêt des activités du club, l’entretien courant des tontes est réduit. Cela permet ainsi aux jardiniers de dégager du temps précieux pour procéder librement à des entretiens annuels et effectuer d’importants projets que le club avait sous le coude.

Alors, il est certain qu’à la ré-ouverture du Golf Club d’Amiens, les golfeurs auront un choc visuel. « Le printemps sera passé, tous les arbres auront fleuri, le dessin du parcours se fait, et c’est magnifique. Les golfeurs vont passer d’un extrême à l’autre d’un seul coup », ajoute le directeur.


Le bilan de la situation actuelle du club

Depuis le dimanche 15 mars, toutes les activités du club sont à l’arrêt. Et à l’heure actuelle, seuls les quatre jardiniers du club continuent d’entretenir le parcours. Antoine Monfort confie d’ailleurs que « cela fait bizarre de ne voir personne sur le site. » Travaillant en télétravail, il se rend au club de temps en temps afin de réaliser des bilans et préparer l’avenir. Notamment, il alimente régulièrement la page Facebook du club avec des photographies prises par les jardiniers afin de montrer les travaux effectués, de tenir informer les golfeurs, mais pour également montrer que le printemps est bien là !

Patrick Acin, responsable des seniors, réalise de son côté un beau travail sur le plan digital en envoyant quotidiennement des newsletters et en réalisant des quizz afin de garder le contact avec les golfeurs et de les divertir en ces temps difficiles.

Des temps plus particulièrement difficiles pour les amateurs de golf puisque la pratique de cette activité nécessite, naturellement, un terrain vaste. Antoine Monfort s’exprime à ce sujet : « pour ceux qui ont la chance d’avoir un jardin, ça aide forcément. Pour garder le swing, comme on dit ! Après, ce n’est pas la même chose que de pratiquer sur un terrain de golf, mais ça fait passer le temps. » D’ailleurs, le confinement cultive la créativité des jeunes de l’équipe masculine U16 du club. Ces derniers ont réalisé des vidéos dévoilant leur plus beau swing de golf et des jonglages. Leur professeur de golf a pris le soin de les regrouper et de réaliser les montages.

Une saison blanche, ou quasiment blanche ?

Sur le plan sportif, le Golf Club d’Amiens a pour habitude d’envoyer des équipes en championnat de France, mais cette année ne sera pas semblable aux autres. Tous les championnats de France du mois de mai étant annulés, Antoine Monfort confie : « Cela veut dire que l’on se projette sans doute vers une saison blanche, ou quasiment blanche. » Il rappelle notamment que le Trophée Senior du 7 et 8 mai, ainsi que le Grand Prix Sélectif Senior du 16 et 17 mai ont déjà été annulés, sur décision de la Fédération Française de Golf et de la Ligue de Golf des Hauts de France.

Ainsi, globalement, il est à retenir qu’à l’exception des épreuves délivrant un titre de Champion de France, toutes les autres épreuves nationales incluant les autres divisions et promotions ont été annulées. Les épreuves de la première division messieurs et dames dans laquelle Amiens évolue sont, alors, pour le moment reportées.

93518962 1809185075890152 3792136336283009024 N


Une préparation au déconfinement

Lorsque le contexte sanitaire et réglementaire permettra d’envisager la réouverture du club, des mesures seront naturellement prises. Néanmoins, il est encore difficile de dire quand cela sera possible. « On se fixe par rapport aux recommandations de la Fédération Française de Golf et de la Ligue des Hauts-de-France », précise Antoine Monfort, qui a d’ores et déjà prévu de prendre certaines mesures de sécurité pour préparer la réouverture du club dans les meilleures conditions possibles, en commençant, par exemple, par une réorganisation de la zone de l’accueil. « J’ai acheté des poteaux de guidage, comme on peut trouver dans les cinémas, pour instaurer une distanciation. » De même, pour éviter une affluence trop importante, des créneaux horaires et des réservations pour un départ pourraient être mis en place.

Le club envisage notamment l’application de nouvelles règles pour assurer la sécurité de tous. « Au golf, on peut jouer de 1 à 4. Alors, peut-être qu’il y aura l’obligation de ne jouer qu’à deux, par exemple. » Également, depuis l’année dernière, une nouvelle règle, assez discutée dans le monde du golf, avait été instaurée. Elle offre aux golfeurs le choix de garder le drapeau dans le trou ou de l’enlever. Mais au vue de la situation actuelle, cette règle risque bien de ne plus être applicable. Les drapeaux seraient alors désinfectés et posés par les jardiniers, et les golfeurs n’auraient alors pas le droit d’y toucher de la journée. Cela de manière à éviter tout risque de contamination.

93633497 1809184865890173 1206081994161651712 N


Le récent message de la Fédération Française de Golf

Jeudi dernier, le Président de la Fédération Française de Golf, Jean-Lou Charon, et le Directeur général, Christophe Muniesa, ont délivré un message aux pratiquants via le site Internet de la fédération (Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce message en cliquant sur ce lien) :

« Nous menons, à travers l’envoi d’un questionnaire qui sera adressé à tous les clubs très prochainement, une enquête, afin d’évaluer l’impact de cette crise en collectant les informations pertinentes permettant de rendre lisible pour les autorités, les effets économiques particulièrement négatifs de la période, sur les activités de l’ensemble de la filière.

Sur la base de ces informations, comme nous l’avons déjà fait à différentes reprises depuis le début du confinement, nous continuerons de défendre avec vigueur, les intérêts de la filière auprès de nos institutions.
»

« Notre objectif est de démontrer clairement qu’avec des gestes barrières facilement applicables par tous il est possible de jouer au golf sans s’exposer soi-même ou exposer les autres à un risque de contamination. Certains pays dans le monde, parmi les moins touchés par ce virus, ont déjà commencé à déconfiner ou vont le faire dans les prochains jours. La pratique du golf reprend progressivement et de manière très encadrée dans ces pays qui ont été plus épargnés que la France par cette épidémie. Travaillant en étroite collaboration avec ces pays (Suède, Autriche, Belgique, République Tchèque…), nous nous sommes déjà dotés des éléments permettant de rendre la pratique du golf possible tout en respectant les mesures de distanciation sociale et l’application des “gestes barrières”. »

« Le 11 mai prochain sera peut-être le début d’un déconfinement progressif, sachez que nous sommes mobilisés à 100%, du 1 au 18, du tee au green, sans oublier de rentrer le putt final, pour que vous tous puissiez dès que possible retrouver vos parcours préférés et enfin rejouer au golf ! »

Les quelques mots du directeur pour les licenciés

Afin de clore ce bilan du Golf Club d’Amiens, nous avons demandé à Antoine Monfort ce qu’il souhaiterait dire aux membres du club : « Qu’on prépare leur retour, qu’on a hâte de les revoir et de les retrouver. De retrouver la vie d’avant, le golf d’avant. Ça sera, sans doute, une des plus belles saisons de golf au niveau de l’entretien du parcours, par rapport à ce que l’on a mis en place, à ce qui est en train de se faire. Là, tout est en fleur, c’est magnifique. Ils vont retrouver un parcours de golf sublime. Mais en attendant, il faut rester chez soi ! »





Angélique Guénot

Crédit Photo : Golf Club d’Amiens

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.