OMNISPORT : Ils ont pris de la bouteille (7)

Chantal Langlace (2)
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Nous poursuivons notre série de portraits consacrés à des sportifs qui ont beaucoup œuvré pour la réputation de la ville d’Amiens.

Chantal Langlacé avait horreur qu’on lui marche sur les pieds 

Chantal Langlacé laisse la marque d’une authentique championne qui a ouvert les portes des grandes courses pédestres sur route aux femmes. Elle fut même la première qui a participé officiellement à un marathon voici quarante ans. Aujourd’hui, à l’exception des articles de presse, il ne reste absolument rien de la carrière de Chantal Langlacé.

Pour des raisons qui dépassent largement le cadre de son propre parcours, le nom de Chantal Langlacé est quasiment ignoré de ce qui fait la réputation sportive de la Ville d’Amiens. Et c’est bien dommage. Elle aurait pourtant méritée d’être plus reconnue mais voilà, son caractère de cochon, sa manière de n’en faire qu’à sa tête, ont fait qu’elle s’est fâchée avec pas mal de monde.

L’Amiénoise c’était elle, mais Chantal  n’a plus aucun pouvoir dans l’organisation de l’épreuve. Mais rien ne nous empêchera de penser que Chantal restera, et pour longtemps, encore la sportive d’Amiens ayant obtenu dans sa discipline les meilleurs résultats.

Elle reste à ce jour et pour l’éternité, la première femme à avoir disputé un marathon, une  discipline à laquelle jusqu’alors les féminines n’avaient pas accès.

En juin 1974, Chantal dispute le marathon de Nivelles en Belgique. L’histoire rappelle qu’elle a revêtu  un équipement masculin. Est-ce vrai? Nous ne pouvons l’affirmer mais Chantal au milieu de milliers de messieurs, va terminer la course. en 2h46’36 ».

Elle établit ainsi le premier record  du monde de la distance et le lendemain, le journal l’Equipe titre en première page: « Cette spécialiste française du marathon est la meilleure du monde« .

Un titre en première page aux côtés d’un autre consacré à l’équipe de football du Brésil.

Un peu plus tard, l’Equipe dépêche à Amiens un de ses meilleurs journalistes Christian Montaignac qui la suit durant une journée et interroge également ses parents. Le titre de son papier est évocateur:

« Langlacé, la Cendrillon du macadam« .

Chantal Langlacé était venue aux épreuves de longues distances sur les conseils d’un certain Philippe Barbier, enseignant mais aussi pratiquant à l’Amiens UC alors le club numéro un (il l’est toujours du reste).

Chantal Langlacé était une sorte de touche à tout en ce sens qu’elle avait pratiqué le football, le cyclisme (notre photo) , le lancement du javelot et les courses de haies. Chantal ne s’arrêtait jamais. Elle était increvable et elle ne se reposait  vraiment que si une blessure venait à la stopper. Comme par exemple, ce jour  au départ d’un championnat de cross au Touquet où elle fut victime d’une rupture du tendon d’Achille.

Chantal a évidemment couru les 100Km du Val de Somme, en gagnant plusieurs et réalisant des records à l’échelon mondial..

Un beau jour de 1989, Chantal décidait d’arrêter sa carrière de haut niveau à 34 ans car ensuite, on l’a vu se produire dans la catégorie  des vétérans.

Le grand regret de Chantal est celui de n’avoir pu participer aux Jeux Olympiques mais elle fut retenue par contre en 1983 au premier championnat du monde du marathon en Finlande.

Avec les Jeux, à défaut d’y participer, Chantal devait entretenir de solides relations avec l’ancienne championne olympique du 400m haies la Marocaine Nawel El Moutawakil.  Cette dernière venait souvent à Amiens et nous les avions réunies en 2012 au siège du comité départemental olympique de la Somme à Amiens. 

Pour conclure, on peut affirmer  que si Nawel El Moutawakil a permis aux femmes arabes et du continent africain de découvrir l’athlétisme, Chantal a de son côté incité des milliers de femmes à courir sur route. 

Chapeau Chantal.





Lionel Herbet

Crédit photo :

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.