BASKET-BALL – Olivier Morel : « Il ne faut pas penser qu’à son petit club »

Basketball Ascbb – Bco Beauvais (reynald Valleron) (30)
Ⓒ Gazette Sports

Président de l’ASCBB, Olivier Morel est revenu pour Gazettesports sur la situation actuelle et l’impact sur son club, mais aussi sur la décision que s’apprêtent à prendre les instances sur la suite de la saison. 

Suite aux annonces du gouvernement, quelles ont été les mesures mises immédiatement en place par le club ? 

Une fois la prise de parole du président, j’ai immédiatement pris la décision de tout arrêter, avant même la fin de son discours d’ailleurs. Il n’y a donc plus entraînement depuis cette date. Mais il n’y a pas vraiment à se poser de questions et l’on savait depuis plusieurs jours que cette situation allait arriver. La sécurité et la santé des gens sont prioritaires donc cette décision a été logique pour moi. 

Quel est l’impact financier sur le club ? 

L’impact financier est moindre sur le club pour le moment pour être honnête. On ne va pas pouvoir faire notre tournoi Eurobasket qui correspond à une rentrée d’argent, mais à côté de cela on n’a plus de frais d’arbitrage jusqu’à la fin de saison. Sachant que nos entrées sont gratuites et que la buvette ne représente pas une grosse partie du budget, cela s’équilibre plus ou moins. Pour cette saison notre budget ne va pas être vraiment impacté car on ne paye pas les joueurs, sauf certains frais kilométriques mais comme les joueurs ne s’entraîne pas… On pourrait par contre avoir un problème pour la saison prochaine, car certains de nos partenaires ne pourront peut-être plus nous suivre. On va sûrement reporter l’assemblée générale à la rentrée, ce qui pourrait avoir des conséquences sur le versement de nos subventions mais cela est un problème mineur.

Est-ce que vous cherchez à maintenir en forme les joueurs pendant cette période ? 

Non, on n’a pas donné de consignes car pour moi ce n’est pas possible de reprendre le championnat. À notre niveau, il est impossible de jouer plusieurs fois dans la semaine et il n’y aura pas le temps, selon moi, de reprendre. Et aujourd’hui est-ce que c’est la priorité ? Je ne suis pas sûr. Ça ne reste que du sport. On verra au moment de pouvoir reprendre si l’on peut mettre en place des stages ou autre et pourquoi pas commencer la saison un peu plus tôt. 

On ne peut pas avoir de champion car le championnat n’est pas terminé  

Pour vous, quelle est la meilleure décision si la saison ne reprend pas ? 

J’espère pour notre division que la refonte prévue entre la poule picarde et celle du Nord-Pas-De-Calais aura lieu quand même et que les six premiers actuels en fassent partie comme prévu. Après on ne peut pas avoir de champion car le championnat n’est pas terminé. Nous ne méritons pas plus que Beauvais ou Saint-Quentin alors qu’il reste presque la moitié du championnat. Je préférerais être en N3, mais dans cette situation il ne faut pas penser qu’à son petit club et être solidaire. Pour moi, il ne doit pas y avoir de montées et de descentes, cela n’a aucun sens car le championnat n’est pas fini. Après, il faut peut-être donner la possibilité aux équipes premières de faire un dossier pour la division supérieure, si une équipe au-dessus doit descendre pour des raisons financières par exemple. Il faut une décision juste qui réponde aux intérêts des clubs et respecte une logique. 

Est-ce que pour vous c’est une bonne chose de statuer sur la suite de la saison dès la fin du mois de mars ? 

Oui, c’est une bonne chose car le championnat ne reprendra pas. De toute façon, pour nous les salles de la métropole sont fermées jusque fin juin donc on ne peut pas jouer. Il faut statuer rapidement pour permettre aux clubs de savoir où ils vont. On reporte les Jeux Olympiques ou l’Euro de Football donc je ne vois pas comment nous on pourrait reprendre. La période des mutations est en juin, il faut que les clubs sachent où ils vont jouer à cette date. Il ne faut pas attendre, et il faut prendre des décisions rapidement comme cela a été fait dans d’autres sports.



Aurélien Finet

Crédit Photo : Reynald Valleron – Gazettesports