VOLLEY-BALL : Dans un duel tendu face aux Rennais, les Aigles l’emportent

Volley Ball Amvb Vs Rennes Gazettesports Coralie Sombret 6
Ⓒ Gazette Sports

En cette entame des playdowns, les volleyeurs de l’Amiens Métropole Volley-Ball ont accueilli l’équipe rennaise au gymnase La Paix. Une rencontre qui se clôt sur une victoire au score serré pour les Aigles. (3-2)

Suite à trois semaines de trêve, l’équipe amiénoise entame désormais la deuxième phase du championnat avec une première rencontre face à l’équipe rennaise. Un duel qui s’est avéré compliqué, mais qui se termine tout de même sur une bonne note.


Un premier set amère

Le début de match est difficile pour les Aigles, qui peinent à marquer des points (2-4 ; 3-8). Des frappes parfois trop longues pénalisent malheureusement l’équipe amiénoise, offrant ainsi des points aisés aux adversaires, qui conservent un avantage confortable (5-9). Après dix minutes de jeu, un premier temps mort est alors demandé par l’équipe de Rennes. Mais alors que l’écart se creusait, les Amiénois se renforcent à l’attaque et parviennent à le réduire en enchaînant deux précieux points (8-10 ; 9-10), leur permettant ainsi de revenir dans le jeu. Une première égalité pointe alors le bout de son nez (11-11), et les supporters amiénois montrent directement leur joie par de forts applaudissements. Malheureusement, les Rennais n’abandonnent pas et parviennent à dominer à nouveau. Alors que l’équipe amiénoise est menée 11-14, l’entraîneur Ali Nouaour demande à son tour un temps mort. Les Aigles éprouvent des difficultés à contrer les puissantes attaques des Rennais (14-19). Un second temps mort est alors rapidement demandé par le coach amiénois, le temps d’échanger quelques mots à ses joueurs, de faire le point sur la situation et d’axer sur une nouvelle stratégie. « J’ai demandé à ce qu’ils servent sur le jeune libéro. On a vu que c’était moins bon en réception ». Au retour des joueurs sur le terrain, les paroles d’Ali Nouaour semblent porter leurs fruits puisque les Aigles montrent soudainement un nouveau visage, enchaînent les points et parviennent à sortir la tête de l’eau (19-19). Le set touche à sa fin, et les deux équipes sont au coude-à-coude (20-21 ; 21-22). A ce moment du jeu, le nouveau passeur bulgare de l’équipe amiénoise, Stiliyan Asenov, fait son entrée sur le terrain. Les Rennais ne laissent pour autant pas place à la panique et poursuivent sur leur lancée. Ils enchaînent, et finissent par remporter ce premier set. (22-25)


Des Aigles qui renversent le jeu

Le premier point de ce deuxième set revient à l’équipe amiénoise, suite à une puissante frappe conférée par le réceptionneur-attaquant Didier Sali Hilé. S’ensuit un enchaînement d’égalités (1-1 ; 3-3 ; 4-4) qui témoigne d’un match intense. Les Amiénois se montrent davantage efficaces que lors du premier set et dominent rapidement le jeu (9-6). Le match prend alors une nouvelle tournure, favorable aux Amiénois. Ces derniers se montrent davantage sereins et creusent toujours un petit peu plus l’écart (16-12 ; 18-12). Sur une erreur de réception de la part des Rennais, les Amiénois remportent à nouveau un point, puis un autre (21-13). Au retour du temps mort demandé par l’entraîneur rennais, les Amiénois poursuivent sur cette belle dynamique (22-13). A ce moment du jeu, Tom Petit fait son entrée et est chaleureusement accueilli par le public amiénois. « J’ai essayé de donner du temps de jeu à tout le monde parce que tout le monde doit participer au projet amiénois« , explique l’entraîneur des Aigles. Suite à cela, le nouveau passeur fait également particulièrement sensation auprès des supporters amiénois, suite à une belle frappe bien placée qui permet à l’équipe de remporter un nouveau point, amenant à la balle de set (24-15). Les Aigles remportent alors logiquement, et fièrement, ce deuxième set avec un score imposant. « Cela nous a permis de mettre en place notre défense et de prendre confiance en nous« , ajoute Ali Nouaour. (25-16)

Au cours du troisième set, les équipes ne parviennent pas à se démarquer et enchaînent longuement les égalités (3-3 ; 7-7) jusqu’à ce que les Amiénois retrouvent finalement la même dynamique qu’auparavant. Ils se dotent d’une bonne vision de jeu, et José Ilidio Ninao se montre particulièrement efficace au bloc. Sur cette belle prestation, les Aigles prennent alors le large et mettent les Rennais en difficulté (16-11). Mais alors qu’ils se dotaient d’un avantage considérable, les Amiénois voient leurs adversaires redoubler d’efforts pour revenir au score (18-16). Le set touche bientôt à sa fin, et le score se maintient à deux points d’écart en faveur des Aigles (19-17 ; 20-18). Il est évident que l’issue de ce troisième set n’est alors pas aussi prévisible que celui du second, mais il est à noter que l’avantage demeure entre les mains des locaux (22-21). Sur ces dernières minutes cruciales, ils enchaînent les trois points décisifs qui les conduisent à la victoire du set. (25-21)

Volley Ball Amvb Vs Rennes Gazettesports Coralie Sombret 12


La désillusion sur les dernières minutes

La quatrième set démarre extrêmement bien pour les Aigles, qui prennent directement le large (6-1). Une domination considérable qu’ils comptent bien faire perdurer (8-3 ; 11-6). Quelques points sont récupérés du côté rennais, parfois dus à de petites erreurs d’inattention des locaux, mais pas assez pour revenir au score (11-8 ; 13-9). Effectivement, les Aigles ont pris un bel avantage et il est difficile pour les visiteurs de rattraper ce retard en cette fin de match (19-15). La fatigue se fait sentir chez les deux équipes. L’équipe amiénoise reste pour autant particulièrement concentrée et attentive. Cette force de caractère leur permet de dominer toujours plus leurs adversaires (23-19). Sur une frappe adverse trop longue, les Amiénois atteignent cette balle de match tant désirée. Le public se lève, dans l’attente de voir ce dernier point de la victoire être marqué. Malheureusement, les Rennais n’ont pas dit leur dernier mot et font soudainement douter les Amiénois (24-23). Une égalité s’affiche, puis les Rennais prennent l’avantage. La déception s’affiche sur les visages des Aigles (24-25). La tension est à son comble. (25-26) Et sur une dernière frappe de Mehdi Hachemi, l’arbitre la juge en-dehors du terrain. Une décision contestée, mais qui clôt bel et bien ce set sur une nouvelle victoire des Rennais, malgré une domination des Amiénois sur la totalité du set. (25-27)

Le tie-break est alors lancé. Sur un bon démarrage pour les Aigles (2-7), ces derniers se font ensuite malheureusement rattrapés en milieu de jeu (9-7). Mais ils conservent tout de même l’avantage (10-8). Sur une belle défense offerte par Yousri Anegay, un nouveau point est marqué par les Amiénois et rassure (12-8). Il convient pour les Aigles de conserver cet état d’esprit de combattant, en cette fin de tie-break. Chose qu’ils font à merveille puisque, rapidement, ils jouent la balle de match (14-9) et remportent le match sur une puissante frappe du capitaine de l’équipe, Mehdi Hachemi. (15-9)

A l’issue de ce match, Ali Nouaour confie : « On s’est rendu le match compliqué. On savait que c’était une équipe qui viendrait avec leurs aspirants pro« . En effet, l’équipe rennaise se dote de joueurs sous contrat aspirant, et la difficulté pour les Amiénois était alors de préparer un match sur lequel ils ne pouvaient pas connaître lesquels de ces joueurs seraient présents. « C’est un travail de vidéo un petit peu compliqué où il faut travailler sur deux plans de jeu. Ils avaient mis les ingrédients pour essayer de nous perturber en venant la veille pour bien préparer le match« . L’entraîneur des Aigles revient notamment sur ce premier set compliqué en expliquant : « Ils se sont jetés sur tous les ballons, ils ont super bien servi. Nous on a été un petit peu timorés« . Au cours des temps morts, il avait alors pris le soin de mettre en garde son équipe s’agissant de cette équipe rennaise qui paraissait particulièrement déterminée à remporter le match. Les Rennais avaient effectivement besoin de points pour gagner en assurance en cette deuxième phase de championnat. Ali Nouaour conclut en se disant « content de la victoire« . « Être à deux points de faire un match à trois points, on aurait pu avoir la tête basse et eux auraient pu avoir un regain d’énergie, mais on a su s’imposer. Même si, effectivement, au tie-break, on démarre super bien et, soudain, on ne retombe qu’à 8-7. Ce sont des choses sur lesquelles il faudra travailler. Il va falloir montrer un petit peu plus de sérénité. Il y a de l’expérience dans mon équipe. Maintenant, à nous d’aller à Arles, de rectifier le tir et d’aller récupérer les trois points« .





Première journée – Championnat Élite (PLAY-DOWNS)

Samedi 07 mars, à 20h – Gymnase La Paix

AMIENS VS RENNES (3-2)
(22-25 ; 25-16 ; 25-21 ; 25-27 ; 15-9)





Angélique Guénot

Crédits photos : Coralie Sombret – Gazettesports.fr

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.