FOOT US : Retour sur le testing day du Pôle France

Foot Us Testing Day Kevin Devigne Gazettesports 59
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Une nouvelle occasion se présentait pour les 75 jeunes venus de toute la France qui souhaitent intégrer le Pôle France Révolution à la rentrée 2020. Une journée de tests sportifs leur était consacrée ce dimanche au Grand Marais.

Fin janvier ce sont les jeunes du Pôle France qui passaient les tests sportifs pour, peut-être, intégrer un Cégep outre-Atlantique. Ce dimanche il s’agissait donc de se tourner vers la nouvelle génération de jeunes sportifs qui pourraient être amenés à intégrer ce Pôle Révolution dès la rentrée prochaine.

Foot Us Testing Day Kevin Devigne Gazettesports 11

À l’occasion, 75 jeunes s’étaient donné rendez-vous au Grand Marais dès 10 heures ce dimanche afin de passer les différents tests d’abord physiques et athlétiques, puis les drills football et les mises en situation à la fois individuelles et collectives. Cependant, comme nous l’expliquait Steeve Guersent, directeur et entraîneur au Pôle Francebeaucoup reste encore à faire pour les jeunes après cette dernière journée de sélection : « on devrait leur donner une réponse entre milieu et fin de semaine pour savoir s’ils peuvent recevoir un avis favorable sur le plan sportif uniquement pour l’instant : pour ceux qui auront reçu un avis favorable, on poursuivra avec le dépôt de candidature et tous les éléments scolaires à fournir. »

S’ensuivra alors un long périple administratif mais aussi un examen pointilleux de chaque dossier scolaire qui sera présenté : « On a certaines limites, mais en général il y a aussi un filtre naturel qui se fait avec les dossiers scolaires puisque la Cité Scolaire se compose d’établissements qui sont quand même assez bons : ils ont des exigences et des objectifs qui nous conviennent puisqu’en travaillant avec eux, on arrive à augmenter les résultats d’obtention du bac. Mais forcément des dossiers un peu moyens avec des absences, quelques casseroles, ça ne passe pas et c’est ce que je leur disais à la fin : ils ont beau être de supers joueurs, si sur le plan scolaire le nécessaire n’est pas fait, ils resteront sur le carreau. »

Mais au-delà des contraintes scolaires, viennent également s’ajouter les aspects pratiques de l’effectif. L’objectif principal du Pôle France Révolution étant d’amener les jeunes vers une formation outre-Atlantique et des sélections en équipe nationale, il reste primordial pour le staff de faire des choix en conséquence du collectif aligné sur le terrain : « Une fois que les parties sportive et scolaire ont reçu un avis favorable, on prend tous ces dossiers et on sélectionnera les meilleurs puisqu’on a tout de même des limites, notamment au niveau de l’internat où l’on a que 32 places à la Cité Scolaire. Et puis même si on pouvait pousser jusqu’à une cinquantaine de joueurs, on n’irait pas plus loin parce qu’en termes de gestion ou de temps de jeu pendant les matchs, les jeunes seraient limités à des temps de jeu très réduits et ça ne nous intéresse pas. De plus, à côté du fait de savoir qui a reçu un avis favorable ou non, il faut que l’on puisse composer une équipe, ce qui amène à des choix par poste : on pourrait très bien avoir 10 super joueurs à la même position, mais forcément on ne prendra pas les 10. Il y a beaucoup d’éléments pour nous qui vont entrer en jeu et qui feront que certains seront sélectionnés et d’autres non malheureusement. »

Foot Us Testing Day Kevin Devigne Gazettesports 40

L’attente des sportifs qui auront réussi à passer toutes ces étapes ne prendra alors véritablement fin qu’au terme de l’année scolaire : « une fois que l’on aura présenté les dossiers, vers début avril, une quinzaine de jours plus tard on est capables d’envoyer un courrier avec un avis favorable ou défavorable scolaire. Pour ceux qui auront eu les deux avis favorables, on renvoie les dossiers de candidature pour valider l’inscription : suivent alors toutes les procédures en ligne avant que la direction régionale de la jeunesse des sports et le rectorat ne valident définitivement les dossiers. Il y a tout un processus administratif qui se met en route et qui se clôture autour de début juin pour avoir une validation définitive d’admission à la fin du mois. »

La route est donc encore longue pour les jeunes qui souhaitent faire partie de l’effectif du Pôle Révolution pour la saison à venir et de nombreux choix seront également à faire du côté du staff tout au long de cette période.



Océane KRONEK

Crédits photos : Kevin Devigne – Gazettesports.fr