Amiens SC – Luka Elsner : « Ce qui doit nous animer, c’est l’envie de poursuivre la dynamique »

Football Ligue 1 Amiens Sc Vs Psg 0003 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Après la belle surprise contre le PSG, l’équipe montrera-t-elle autant d’envie que lors du dernier déplacement à Lyon, en allant à Strasbourg ?

« Il n’y a pas de gros soucis médicaux, Saman (Ghoddos, ndlr) a repris l’entraînement de façon un peu adaptée, on prendra une décision, mais il est rétabli. Mathieu (Bodmer, ndlr) a toujours un pépin au mollet mais pour le reste, tout va plutôt bien. Mendoza a été malade en début de semaine, il est revenu à l’entraînement jeudi, il y aura une décision à prendre par rapport à cela. »

« Il y a des choix à faire cette semaine, on a établi un groupe qui a été performant dans le contenu des derniers matches. Nous allons essayer de nous y tenir. A charge pour les autres de les pousser dehors et d’être plus compétitifs. C’est toujours intéressant d’avoir un groupe qui donne le meilleur dans la semaine pour attraper une place dans le groupe. »

« Pour ce qui est de Stiven (Mendoza, ndlr), il y a des considérations de performance et d’état d’esprit à avoir avec lui. Sa réaction de cette semaine a été très bonne et il a été performant à l’entraînement cette semaine, il a travaillé en plus. C’est par ce biais qu’il retrouvera le niveau qu’on peut lui connaître et qu’il sera à même de nous aider, je l’ai trouvé positif. »

« Il y a des profils et des solutions différentes en attaque. On va essayer de s’appuyer sur toutes les ressources que l’on a. Strasbourg va nécessiter de la vitesse et de la profondeur et une capacité importante à répéter les efforts. »

« Il faut tout le temps avoir de l’attention »

« Forcement, il est déplaisant de revoir les buts pris sur coups de pied arrêtés, c’est même plus déplaisant que de les voir en réel. On avait bien réussi à régler nos problèmes en passant en zone. Et puis, depuis Monaco, on a été ciblés sur une zone où l’on n’a pas été présents et où l’on a été défaillants dans la volonté d’aller au contact, il faut que l’on améliore cette zone. On ne peut pas changer de système tous les week-ends, il y a une notion de responsabilité à avoir chez les garçons. Il faut donner tout le cœur pour empêcher l’adversaire de toucher le ballon et on a été trop passifs dans ces phases là, et cela nous a coûté, probablement, un meilleur résultat. Il faut tout le temps avoir de l’attention et on en a manqué.

« C’est un état d’esprit de ne pas considérer cette phase de jeu comme anecdotique, d’y mettre beaucoup d’attention. Si c’est la cas, que ce soit en marquage individuel ou en zone, le travail, tu l’accomplis. Si dans la zone, tu commences à t’endormir, tu seras défaillant. Il faut afficher un état d’esprit différent sur les corners. »

« Il faut se remettre en question constamment »

« On a un défi d’aller à la Meinau et de livrer un gros match, et j’en appelle à tous nos joueurs pour maintenir notre intensité et la combativité dont on a fait preuve sur les trois derniers matchs sur toute la fin de la saison et pas seulement certains matchs. »

« Les joueurs ont répondu présent sur 3 matches d’affilée, je n’ai pas de doute que les joueurs soient dans une dynamique. Et je crois qu’ils ont compris qu’il faut qu’ils la maintiennent. J’ai confiance en le fait que ce groupe a choisi un chemin et qu’il sera suivi. »

« Il faut se remettre en question constamment. Par contre, ce qu’il s’est passé nous a certainement donné confiance en nos capacités. Je ne veux pas que l’on se dise qu’il y a beaucoup mieux à faire que ce que l’on fait maintenant. C’est trop facile de faire ce constat là, il faut des actes derrière. Ce qui m’intéresse, c’est la manière que l’on va jouer et l’intensité que l’on va mettre dans le match. »

« Ce match aller doit nous servir pour aller à la Meinau avec cet état d’esprit qui nous anime, qui va nous motiver. Si on peut y aller avec un surplus de motivation pour livrer un gros match dans une des ambiances les plus difficiles de Ligue 1, servons nous en. »

« On va faire face à une très bonne équipe de Ligue 1 »

« J’ai très peu d’objectivité pour vous parler de l’homme (Thierry Laurey, ndlr). Ce que je peux vous dire, c’est que l’équipe de Strasbourg est très bien organisée, très difficile à manœuvrer, très complète dans toutes les phases de jeu. Il suffit de voir leur victoire face à Monaco. J’ai beaucoup de respect pour le travail de l’entraîneur, avec ses hommes ça fonctionne et je m’attends d’eux une grosse débauche d’énergie. »

« Ce qui doit nous animer, c’est l’envie de poursuivre la dynamique et un surplus de motivation pour poursuivre. On a à cœur de continuer notre chemin et de réussir à ramener un résultat positif. »

« On va faire face à une très bonne équipe de Ligue 1, ils ont un état d’esprit affiché et une positivité, des attitudes et une qualité de groupe avec une bonne discipline. Mais on enlève le passé et le futur et on pense au match de demain. C’est un des matches les plus motivant à jouer et j’attends beaucoup d’enthousiasme de notre part pour enchaîner sur la dynamique que l’on a installé. »

« Chaque match et chaque point seront essentiels »

« Sur chaque match on joue une partie de notre maintien. Chaque match et chaque point seront essentiels. Je ne veux pas voir plus loin que cela. On ne peut pas aborder un match en pensant que l’on a le temps. On est pressé par le temps et il faut réussir chaque performance. Tous les matchs seront difficiles et toutes les équipes ont des matchs à jouer. »

« Je pense que le fait que l’on joue contre les équipes qui nous devancent nous permet d’avoir un espoir assez important. Maintenant, il y a un vrai écart à combler et cela passera par de bonnes performances constamment. »

« Bongani (Zungu, ndlr) et Haitam (Aleesami, ndlr) sont entrés dans la même énergie que les autres titulaires et cela m’a fait beaucoup de bien de voir que l’on était capable d’avoir deux ou trois changements dans le onze de départ et que l’on était capables de conserver la même cohésion et la même intensité. J’espère que ce sera de nouveau le cas demain, peu importe qui sera sur le terrain. »

« Nous avons un groupe qui n’a pas failli à sa mission, mais nous serons amenés à chaque match à changer une ou deux positions. C’est pour cela que c’est important d’avoir des joueurs capables d’être performants quand ils rentrent. Il ne faut pas baisser sur les semaines d’entraînements, sinon, on s’éloigne du groupe. Chaque entraînement est une possibilité de revenir dans le groupe. »

« C’est le rôle de chacun des joueurs d’aller chercher sa place, elle ne sera offerte à personne. »

Propos recueillis par Léandre Leber

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports