HANDBALL – Pierre-Alain Lavillette : « On a été solides »

Handball Aph Vs Vernouillet Gazettesports Coralie Sombret 0552
Ⓒ Gazette Sports

Les handballeurs amiénois commençaient à manquer aux adeptes du Coliseum, et les victoires aussi. D’une pierre deux coups, les problèmes sont réglés : samedi soir les Pirates revenaient dans leur antre et s’imposaient face à Vernouillet, 32-30.

Si l’ouverture du score était l’œuvre d’un visiteur, trois Pirates sont venus lui répondre coup sur coup en moins d’une minute (3-1, 2’10). S’en suivait alors un mano a mano d’abord serré (7-5, 8’) avant que les coéquipiers de Richard ne prennent doucement le large (10-7, 12’). La faute à un Shamrylo bien en place dans ses cages qui laissait peu de chance à ses assaillants, et à des joueurs bien inspirés en attaque qui enchainaient les points. 

Les exclusions de Tchinda (16’), Scattolari (19’) et Lippens (26’)ne sont pas venues enrayer la machine bien rodée des joueurs de Petrenko qui continuaient de réciter leur handball. Dans un Coliseum de nouveau plein à craquer, les Samariens faisaient le show, au plus grand bonheur de leurs supporters retrouvés. Après avoir eu jusqu’à cinq longueurs d’avance (16-11, 20’), les Amiénois sont finalement partis au repos avec trois unités de plus au compteur face à des Centrais décidés à l’emporter comme à l’ouverture de la saison (20-17, 30’). 


Un temps faible et puis s’en va

« Des temps faibles dans une rencontre, c’est inhérent à toute équipe. C’est notre capacité à les gérer qui fait qu’ils ne nous portent pas trop préjudice. Aujourd’hui on a eu un temps faible dans les six premières minutes de la deuxième mi-temps, offensivement notamment, mais on a réussi à compenser défensivement pour limiter la casse. Certes ils sont revenus au score, mais on est restés dans la rencontre, on ne s’est pas retrouvés derrière. Quand on est en faiblesse dans un secteur, il faut compenser dans les autres secteurs pour pouvoir limiter les dégâts. »

Tels étaient les mots de Pierre-Alain Lavillette après six minutes à se faire peur côté Pirates. Car si les coéquipiers de Soudani (buteur du match), étaient partis au vestiaire plutôt sereinement, leurs adversaires en sont revenus plus voraces que jamais. Il leur a fallu moins de cinq minutes pour remettre les deux formations sur un pied d’égalité, semant le doute chez les supporters qui ne voyaient plus évoluer le score amiénois pendant près de six minutes (20-20, 35’45). Zirn venait alors redonnait un peu d’air à ses coéquipiers, mais les Vernolitains ne les lâchaient plus et le score restait de parité jusqu’à la 40ème minute de jeu. 

Handball Aph Vs Vernouillet Gazettesports Coralie Sombret 0581
A. Fournaise, 3/3 aux 7m

Les deux équipes étaient donc de nouveau au coude à coude et les Amiénois, bien que toujours en tête et jamais égalés, ne parvenaient plus à se redonner autant de souffle que sur la première partie de la rencontre. Fournaise, imperturbable sur l’exercice des pénaltys, remettait les siens à trois unités devant une première fois (27-24, 48’), mais les Euréliens ne cessaient de revenir (27-26, 51’). Il faudra donc une nouvelle pénalité transformée par Fournaise pour redonner ces trois, puis cinq points d’avance (31-26, 57’). La dernière minute de la partie s’enflammait alors avec pas moins de quatre buts, dont une dernière réalisation sur le buzzer pour les visiteurs, mais l’avance était faite et les Amiénois se sont imposés 32-30, score sur lequel ils s’étaient inclinés en terre francilienne au mois de septembre.


« Il y a eu 14 combattants »

Cette première victoire de l’année 2020 vient donc mettre un terme à cette série noire de cinq défaites consécutives qui n’avait que trop duré pour les Pirates. De quoi bien démarrer la phase retour du championnat et se remettre en confiance après des semaines de travail, comme nous le disait Pierre-Alain Lavillette au terme de la rencontre : « On avait besoin de se remettre en question, de se recentrer sur nous-mêmes, pour pouvoir être performants sur le terrain ce soir. Et c’est ce que l’on a montré, il y a eu 14 combattants qui ont tout donné pour aller chercher la victoire : c’est la résultante des entrainements que l’on a fait cette semaine où l’on s’est vraiment donnés. On s’est placés dans les conditions de match et le niveau de match a été intense aujourd’hui, mais on a réussi à réinvestir tout ça pour pouvoir aller chercher cette victoire donc on est satisfaits. Il y a toujours du travail et des réglages, là on a fait un très bon match dans l’investissement, on a été solides et “courir, être agressifs”, c’est la base ! Si une équipe n’a pas ça sur le terrain, elle ne peut pas prétendre à gagner des matchs, quelles que soient ses qualités. »

Très belle entrée en matière pour les Amiénois qui en profitent pour empocher les trois points et grapiller quelques places, se retrouvant maintenant 7èmes ex-æquo avec Caen (22 points). Leur prochaine rencontre se jouera à Vernon samedi 15 février (20h30), formation contre laquelle ils s’étaient inclinés 19-27 pour leur première à domicile. 


Amiens PH – CO Vernouillet : 32-30 (20-17)
Arbitres :
MM. Lahouari Rahim & Ahmed Belabbes
Amiens : Duchesne, Shamrylo ; Richard (C, 1), Bonin (2), Clay (1), Devaux (4), Fournaise (3), Legras (1), Lippens, Prunié, Scattolari, Soudani (11), Tongmen, Zirn (9)
Vernouillet : Breton, Nkuingoua ; Kiangebeni (C, 3), Adli (2), Ambrosino, Buchender (4), Dimitrov (2), Geffrard (2), Gheysen (3), Minel (2), Muyembo Nsoh (4), Mvumbi (1), Nolbas (2), Ouedraogo (5).


Océane KRONEK

Crédits photos : Coralie Sombret – Gazettesports.fr