ÉQUITATION : Une nouvelle réussite pour le PCA

Equitation Pca (reynald Valleron (3)
Ⓒ Gazette Sports

Ce dimanche, pas loin d’une centaine de cavaliers se sont donné rendez-vous au Poney Club d’Amiens pour un concours de dressage qui se tenait toute la journée. Plusieurs épreuves étaient proposées pour ces cavaliers venus de toute la région.


Plusieurs cavaliers se sont donc succédé ce dimanche sur les différents manèges du club amiénois afin de participer aux différentes épreuves qui composaient la journée sur divers niveaux de compétition. Michelle Lheureux, directrice du centre, revenait pour nous sur le déroulement de la journée.

« Chaque épreuve a des niveaux différents. Sur une épreuve de dix partants par exemple, tout le monde fait la même reprise, et ensuite il y en a une autre qui suit, tout est arrangé par niveau (poney 3 CCE, Club 3 CCE, Club 2 Préliminaire, Club 2 Grand Prix, Club 1 CCE, Club 1 Préliminaire, Club 1 Grand Prix). Les cavaliers viennent accumuler des points sur cette journée afin d’accéder aux championnats de France qui se tiendront en juillet. Pour participer à cette compétition, le cheval et son cavalier doivent tous les deux être qualifiés : il y a un nombre de points à faire en fonction des épreuves que vous voulez faire dans le championnat. Le cavalier et sa monture peuvent être dissociés, mais c’est le couple qui doit participer, c’est-à-dire qu’il faut que le cavalier ait ses points et le cheval aussi. Le cavalier peut prendre des points avec une autre monture et inversement, mais pour aller aux championnats il faut que le couple ait le nombre de points demandé.

Afin d’accumuler ces points, les cavaliers doivent s’inscrire à un maximum de concours possible. Cependant il revient à chaque club de décider s’ils ont envie ou non d’organiser un concours, c’est nous qui proposons de faire des concours. S’il n’y a pas de concours dans le département, on ne peut pas obliger un club à en faire, on n’est réellement pas tenus d’organiser des concours. C’est au cavalier de se débrouiller pour trouver des concours auxquels participer un peu partout puisque les points sont valables dans toute la France.
Pour notre part, on avait dû annuler notre concours début octobre à cause de la météo, et on en organisera un nouveau le 8 décembre. Les suivants se tiendront en mars, avril, juin et juillet ; normalement on en a environ six dans l’année, et on a toujours du monde qui est présent. Beaucoup de cavaliers reviennent régulièrement, mais on a aussi des nouveaux inscrits qui viennent de tous les horizons. Sur les concours amateurs on en a beaucoup de région parisienne mais aussi de Normands.

Ce weekend on avait 98 participants puisqu’on a dû supprimer l’épreuve amateur qui comptait 20 inscrits. Sur tous ces partants, il n’y avait que trois hommes qui ont probablement dû faire plusieurs tours. Chaque cavalier peut participer à trois épreuves sur la journée, de niveaux équitables ou supérieurs. » 

La journée s’est donc déroulée dans la bonne humeur malgré une météo capricieuse en début de compétition, sans incidents majeurs à déclarer.


Océane KRONEK

Crédits photos : Reynald Valleron – Gazettesports.fr