FOOTBALL : Conférence de presse de l’Amiens SC avant le match à Nimes

Football Ligue 1 Amiens Sc Vs Marseille Luka Elsner 0002 Leandre Leber Gazettesports
Ⓒ Gazette Sports

Après la trêve internationale, où quelques amiénois se sont distingués, retour à la Ligue 1 avec le déplacement à Nîmes. Luka Elsner saura-t-il remobiliser ses troupes et poursuivre sur une nouvelle victoire ?

De nombreux pépins physiques

On a un souci avec Bongani Zungu qui, sur le match de Marseille, a eu 5 points de sutures. Il ne s’en est pas encore remis, il retire les points aujourd’hui. Il est très probablement forfait. Thomas Monconduit a une légère élongation et Cornette et Jallet reprennent aujourd’hui.

Il y a d’autres petits bobos, Moussa (Konaté, ndlr) est encore absent. Bakaye (Dibassy, ndlr) a été au repos aussi, son entorse du genou n’est pas si neutre que cela, on verra.

Jack Lahne est revenu blessé lors du second match, il sera indisponible. C’est un profil qui nous intéresse actuellement, on a un regard positif sur lui et il aura une opportunité de s’exprimer dans les semaines à venir. Il est précoce pour les qualités qu’il exprime. Nous sommes attentifs à son évolution.

Une émulation dans l’effectif

La cadence peut être un argument important vis-à-vis des blessures, Aleessami, qui joue beaucoup en international et avec nous, commence a cumuler beaucoup de minutes jouées. C’est un facteur très important dans les risques de blessures. Pour l’instant, on s’habitue à jouer beaucoup de matchs, on récupère de mieux en mieux et le corps s’habitue au rythme. Il est très sérieux dans la récupération et il en a encore sous le capot

Akolo revient bien, mais d’une manière générale, je suis content, le groupe et les joueurs ont été performants sur les dernières rencontres mais aussi lors des séances d’entraînement. Les uns et les autres se poussent à être meilleurs. On a une équipe qui se pousse dans les limites à chaque fois et c’est une bonne nouvelle.

Nîmes, un adversaire difficile

Il y aura de la dépense en terme de combat, de bataille. Les Nîmois ont une vraie qualité offensive et de belles combinaisons sur les cotés et sur le plan offensif. Ils produisent beaucoup de bonnes situations. Il y a un combat à mener et aussi une partie de football. Nous aurons des opportunités a faire valoir. On doit être amenés à bien défendre et à être structurés défensivement. La maîtrise de l’aspect défensif nous permettra l’offensive.

Nous ne sommes pas sur une comptabilité de points et on s’attache à réussir le prochain match. Il faut réussir notre match à Nîmes. Le championnat va être serré et la Ligue 1 est un championnat très difficile. Toutes les équipes sont prêtes à tout donner pour réussir. Il n’y a aucune place pour être euphorique ou trop positif, il faut se remettre au travail et penser à la performance plus qu’à l’aspect comptable.

Il y a des matchs de Ligue 1 à jouer et tous les points sont importants avec la même valeur d’un point de vue comptable. Il n’y a pas de matchs charnières à faire ou à gagner.

Il n’y a pas de meilleur remède que de travailler et être humble. On a compris que le succès passait par le travail au quotidien. La victoire de Marseille fait partie du passé. Demain, c’est Nîmes et on ne regarde pas le passé ni l’avenir. Il faut juste jouer.

Propos recueillis par Léandre Leber

Crédit photo : Léandre Leber – Gazettesports.fr