VOLLEY-BALL (F) : Le LAMVB du « bon pied »

Volley Lamvb
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Les demoiselles de Clément Bevilacqua ont effectué un fructueux déplacement à Dunkerque (0-3) et appréhendent ce (nouveau) championnat de la meilleure des manières…

Clément Bevilacqua l’espérait, les demoiselles du Longueau Amiens Métropole VB ont veillé à répondre à son attente ! En s’imposant sur le parquet du Dunkerque Grand Littoral (0-3), les partenaires de Camille Darras réalisent une « belle opération comptable », signant au passage une agréable entrée en matière.

« Je ne peux le nier, nous redoutions ce déplacement. La saison précédente, ce même adversaire nous avait contraint, à deux reprises, à rendre les armes » se souvient l’entraîneur du LAMVB. Tout sourire à l’idée que l’histoire ne se soit pas répétée.

Les filles sont apparues timorées, crispées semble-t-il par la volonté de « trop » bien faire

Clément Bevilacqua

Sur la pointe des pieds, les amiénoises appuyaient toutefois, doucement mais sûrement, sur l’accélérateur. Jusqu’à s’assurer le gain de la manche initiale. « Les filles sont apparues timorées, crispées semble-t-il par la volonté de « trop » bien faire » analysait Clément Bevilacqua. Soulagé que « quelques petites hésitations de part et d’autre » n’aient offertes l’opportunité à son hôte de (re)prendre la main (25-21)

Sur leur lancée, les partenaires de Julie Canlers se détachaient irrésistiblement lors de la deuxième manche (8-20) avant de se révéler subitement moins conquérantes. « Nous avons effectué volontairement plusieurs changements. Cela a quelque peu déstabilisé le groupe, je le conçois » mentionnait un responsable technique, admettant également avoir haussé le ton durant l’ultime temps mort.

« J’ai juste renouvelé ma confiance au cinq sur le terrain. Affirmant clairement qu’aucune modification n’interviendrait avant la fin de ce set » en souriait l’intéressé. Dont la détermination à vouloir placer les demoiselles devant leur responsabilité se traduisait par une reprise en… main (25-17)

J’ai juste renouvelé ma confiance au cinq sur le terrain. Affirmant clairement qu’aucune modification n’interviendrait avant la fin de ce set

Clément Bevilacqua

En ballottage très favorables, les ambassadrices du LAMVB se heurtaient néanmoins à la ténacité d’une troupe nordiste refusant de baisser les bras. « Nous avons été légèrement bousculés. Avec maîtrise, les filles sont toutefois revenues dans la partie afin d’en terminer avec ce duel »

Fructueux déplacement qui propulse le LAMVB aux premières places de ce championnat. « Cela demeure bien évidemment anecdotique. Cependant, débuter de la sorte procure beaucoup de satisfactions. Psychologiquement c’est aussi bénéfique. Maintenant, il convient de conserver la tête sur les épaules. Toutefois, ce résultat est intéressant car je reste convaincu que Dunkerque apparaîtra difficile à manœuvrer cette saison, notamment à domicile. Tout ce qui est pris n’est plus à prendre, c’est bien connu » souligne Clément Bevilacqua. Convaincu que la prochaine échéance, face à UGS Porte de l’Essonne VB apportera d’autres enseignements. Définira (peut-être) un peu plus encore le statut que les amiénoises peuvent revendiquer…

  • DUNKERQUE. Salle du lycée Jean Bart. Longueau Amiens Métropole VB bat Dunkerque Grand Littoral 3-0 (25-21 ; 25-17 ; 22-25)

Arbitres : MM. Richard et Coppin

  • LONGUEAU AMIENS MVB : Malivoir, Leclere (cap), Barlou, Lapeyronie, Allermeersch, Cadart, Lentz, Devaux (libéro), Darras, Canlers, Carreel (libéro)

Fabrice Biniek

Crédits photos : Fb LAMVB