CANOË KAYAK : Mathis Trunde espère être le premier Samarien en canoë kayak à participer aux Jeux

Ⓒ Gazette Sports

Après le tir à Albert, c’est au tour du canoë kayak d’être à l’honneur, à l’occasion de la remise officielle du challenge Robert Brandicourt.

Marcel Glavieux le président du CDOS était accompagné de plusieurs membres du comité pour se rendre à la Base nautique de Loeuilly. Il s’agissait de mettre en évidence un jeune spécialiste du polo-kayak, discipline qu’il a vraiment découverte en 2014 au club de Loeuilly CK. Club auquel il est resté fidèle depuis et qui l’a vu poursuivre sa progression. Il a d’abord joué en régional puis a intégré l’équipe des Hauts de France U 18 et il a même décroché le titre de champion de France U 18 en juin dernier. Il y a  quelques jours, ce jeune espoir s’est qualifié pour les championnats d’Europe des clubs U 18 et il a remporté la médaille de bronze.

Logique donc que ces résultats aient été mis à l’honneur avec cette remise du challenge Brandicourt en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles nous avons noté la présence du Député M. Leclabart, du conseiller départemental M. Bohin, du  représentant de la Jeunesse et les Sports et de la Cohésion Sociale Yassine Chaïb, sans oublier le Crédit Agricole avec Odile Lefranc et Arnaud Piquaert.

Des moyens pour le Canoë Kayak 

Dans son discours, Marcel Glavieux a rappelé d’une part que le canoë kayak avait un représentant illustre au plus haut niveau du sport français Tony Estanguet et que ces derniers jours, la France a même un champion du monde. Il a souhaité que le sport puisse bénéficier de plus de moyens financiers et rappelé que les jeunes espoirs n’oublient jamais de poursuivre leurs études. Le Député a félicité ..le Crédit Agricole qui n’oublie pas la ruralité et fait en sorte de ne pas accorder au seul football toutes ses subventions.

« Le sport est en ébullition et c’est un nerf social » a-t-il conclu. Les autres intervenants ont évidemment félicité le jeune Mathis  dont l’objectif à long terme est de participer aux Jeux de Paris en 2024. Pour le moment, le kayak-polo ne figure pas au programme olympique et on souhaite donc que Paris pourra réparer cette lacune provisoire.

Lionel Herbet

Crédit photo : DR

À lire aussi >>

TIR : Le challenge Brandicourt : Les jeunes d’Albert Sport Tir dans le viseur de … Paris en 2024

 

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.