CYCLISME : Un critérium, c’est la fête du cyclisme

Ⓒ Gazette Sports

C’était vraiment la fête du cyclisme mardi soir à Amiens, à l’occasion d’une nouvelle édition du Prix Jean Renaux, sûrement le dernier critérium de la saison en France. Peu importe le résultat final, l’essentiel était que le public très important puisse approcher les champions présents dans la capitale picarde.

Et en premier lieu le vainqueur Arnaud Demare, sûrement à l’heure actuelle le numéro un des champions… picards.

Un Demare détendu que nous avons rencontré une bonne heure avant le départ à l’intérieur de l’école Sainte Clotilde qui accueille les coureurs et surtout leur permet de se doucher et de garer leur véhicule sans aucun problème. Ce n’est pas le cas partout et cet accueil contribue à faire en sorte que ce critérium d’Amiens, à défaut d’accueillir le vainqueur du Tour de France (question tarif), bénéficie d’un plateau de qualité.

Un homme de parole

Arnaud Demare dont la saison est excellente, n’aura participé qu’à un critérium cette année et ce fut à Amiens. A PSP, Henri Paul Fin qui a la responsabilité de « monter » un plateau,  le répète sans cesse : Arnaud Demare est un homme de parole. Cela fait des mois qu’il avait promis de venir et il est venu.

Tout comme nous lui avions suggéré d’échanger son maillot Groupama FdJ avec celui du milieu de terrain de l’Amiens SC Thomas Monconduit. Opération effectuée juste avant le départ. Outre ce critérium, la soirée avait été précédée par une épreuve réservée aux amateurs et le tour de circuit qui a permis à un jeune licencié d’effectuer un tour avec  un pro.

Outre l’animation de Daniel Mangeas toujours aussi dynamique et dont nous publierons une interview, nous avons eu l’occasion et le plaisir de voir l’accordéoniste Michel Pruvot, amoureux éperdu du cyclisme et Jean Réveillon ancien patron de France 2.

Des milliers de spectateurs ont, en tout cas, apprécié ce critérium qui a prouvé que ce sport demeurait toujours aussi populaire surtout après la superbe saison que nous venons de vivre.

Notre photo : L’échange de maillots entre Arnaud Demare et Thomas Monconduit.

Lionel Herbet

Crédits photos Kevin Devigne Gazettesports.fr

CYCLISME : Quand les frères Madiot et Duclos Lassalle tenaient la vedette