FOOTBALL : L’Amiens SC (se) doit d’avoir les crocs

0
208

Une fois encore, l’OL se dresse sur le chemin de l’Amiens SC. Version championnat cette fois…

Telle une histoire sans fin … Comme jeudi soir, les joueurs de l’Olympique Lyonnais fouleront à nouveau la pelouse de la Licorne. Après avoir écarté leurs hôtes en Coupe de Ligue puis de France, ils essaieront de réaliser la passe de trois en Somme. Pour le compte de la 22e journée d’un championnat où l’Amiens SC affiche la nécessité de faire fructifier son capital points.

Une (terrible) équation, une prétention que Christophe Pelissier ne partage d’ailleurs. Evidemment. Reste que l’entraîneur de l’ASC se révélait dubitatif à l’occasion de la traditionnelle conférence d’avant-match. « J’ose espérer que les joueurs avaient fait un choix en dernier lieu. Car je n’ai pas vraiment apprécié le comportement du groupe au retour des vestiaires ». En quelques mots, l’intéressé commentait ce deuxième acte de Coupe de la Ligue où certes menés au score (0-2), « mais en supériorité numérique », les siens étaient apparus résignés. « Comme s’ils acceptaient la défaite. L’état d’esprit ne m’a pas plu ! C’est un visage qui n’est pourtant pas le nôtre d’accoutumée. Gageons que le groupe retrouvera ses valeurs dimanche »

Face à une troupe rhodanienne qui s’est toujours jouée de la résistance amiénoise cette saison, Christophe Pelissier va devoir composer sans Kurzawa. « Il a passé une échographie et celle-ci ne détecte aucune lésion. Il s’agirait donc d’une grosse contracture. Cependant, il demeure indisponible depuis mardi ». Souffrant du pied, Otero devrait être de la partie, au même titre que Monconduit, alité depuis quelques jours, mais dont l’état de santé semble s’être amélioré. De retour de suspension, Blin figurera aussi sur la feuille… Pour ce qui est de son attaquant, attendu par beaucoup : « Il convient d’être prudent avec Moussa Konaté, de ne pas être trop impatient », indique son coach.

Sursaut d’orgueil attendu

« Comment prétendre rivaliser avec ce genre d’adversaire ? En poussant le curseur, afin de monter en régime mais sans jamais basculer dans le rouge », confie alors le responsable technique amiénois. Lequel va donc devoir s’appuyer sur un groupe déjà soumis à rude épreuve. « Je regrette bien sûr de ne pouvoir effectuer des rotations », soupire celui qui tire également un coup de chapeau aux joueurs.

Opposés à l’armada lyonnaise, ces derniers lutteront avec leurs armes. En essayant aussi de corriger certains manques de justesse qui « plombent » trop fréquemment les ambitions locales. Retrouver « L’Envie d’avoir Envie » devra animer un effectif dont les prestations – certes infructueuses – face au Paris Saint Germain « durant soixante minutes », puis à Lille, ont démontré qu’il pouvait dissiper cette peur du vide.

« Après ce rendez-vous, nous aurons affronté les trois premiers du classement. Loin de moi l’idée d’affirmer que les tâches proposées seront plus simples, mais peut-être plus à notre niveau. » Pour l’heure, place à l’OL et la volonté de grappiller quelque chose…

Fabrice Biniek

Crédit photos : Léandre Leber – Gazettesports

22e journée de championnat

A 17 heures, stade de la Licorne, Amiens SC (17e) accueille Olympique Lyonnais (3e)

HOCKEY-SUR-GLACE : Coup d’arrêt pour les Amiénois




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.