RETRO : Les événements marquants de l’année 2018

0
541
CIT Dessaint

Tout au long de la trêve hivernale, la rédaction de Gazettesports.fr revient sur tous les événements qui ont fait le sport Amiénois durant l’année. Aujourd’hui, nous vous proposons de revivre les moments les plus forts de 2018.

Amiens reste en Ligue 1 

Début mai, Amiens a créé l’exploit en accrochant le Paris Saint-Germain sur un joli match nul (2-2). Les deux buts égalisateurs de Moussa Konaté permettent aux Amiénois d’obtenir le nul et surtout, de valider le maintien en Ligue 1 (quasiment acquis avant la rencontre). En effet, les Amiénois sont désormais assurer de rejouer en Ligue 1 dès septembre 2018.

Les Gothiques tombent face à leur meilleur ennemi

Après un premier tour de play-off réussi contre Lyon (4-2), les Gothiques retrouvent leur rival de toujours, Rouen, en demi-finale. Après avoir gagné le premier et troisième match, Amiens est tombé face a des Rouennais (4-2) qui filaient vers une victoire finale. Malgré la défaite, les Gothiques auront offert saison magnifique à leurs supporters.

Le FISE, une deuxième réussie

Pour la deuxième fois, le Parc de la Hotoie était le théâtre d’acrobaties et de performances impressionnantes grâce au FISE Xperience, le festival de sports extrêmes. Les nombreux spectateurs ont pu voir des démonstrations de toutes mesures, en roller, BMX, Skateboard ou encore Wakeboard. Pour les plus courageux d’entre eux, des initiations étaient proposés, afin de garantir de nouvelles sensations fortes.

Le Coliseum, pôle du tir durant un week-end

Début juin, le Coliseum accueillait les championnats de France d’Escrime. Ces compétitions était à l’honneur sur les pistes durant tout un week-end. C’était l’occasion de voir combattre notamment Yannick Borel, champion Olympique, l’une des références de ce sport. Et Amiens lui a sourit, lui, qui a, pour la première fois de sa carrière, obtenu l’or, en individuel et en équipe.

Amiens a mis son maillot jaune

Le 14 juillet, jour de fête nationale, Amiens accueillait la fin de la huitième étape du Tour de France, qui est parti de Dreux. Venus de Saloüel, les coureurs  sont allés du côté de la gare, avant de finir sur un sprint massif, sur le boulevard Faidherbe, à deux pas du Coliseum. Cette étape n’a pas été remportée par un Français, mais par le Néerlandais Dylan Groenewegen (Lotto-Jumbo).

Une ville en bleu, blanc, rouge

Personne ne pouvait passer à travers la Coupe du Monde 2018 qui s’est déroulée en Russie. Surtout avec le beau parcours de l’Equipe de France. Les Bleus se sont imposés face aux Croates en finale pour décrocher leur seconde étoile. Les Amiénois étaient présents dans les rues pour soutenir leurs joueurs et éclater de joie lorsque l’arbitre de la rencontre a délivré les joueurs et tout un pays.

Romain Prot

Crédits photos : Léandre Leber & Reynald Valleron – Gazettesports.fr

 

 




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.