La société des courses d’Amiens et le Crédit Agricole BriePicardie ont récemment réaffirmés leur complicité. Laquelle s’est traduite parun généreux investissement

Comme un jolicadeau de Noël avant l’heure… Récemment, le président Philippe Levasseur nedissimulait pas sa satisfaction au moment de recevoir un chèque d’un montant de8.000 €. Une somme attribuée par le Crédit Agricole Brie Picardie qui « symbolisait l’étroite collaboration entre lasociété des courses et cet établissement bancaire, enfin notre partenaire »précisait l’homme fort de l’association locale.

Un geste, un(généreux) coup de pouce « qui faitsuite à un tour de table et l’étude d’un dossier soigneusement élaboré. Il estdans notre ADN dorénavant de venir prêter main forte, dans la mesure duraisonnable bien sûr, à de belles initiatives » mentionnait LaurentTitreville. Directeur des ventes et (surtout) porte parole du Crédit AgricoleBrie Picardie dont la « dotationofferte subventionnera en (grande) partie l’installation du laser pour laprochaine saison. Un mode de départ que notre statut d’hippodrome de 1ecatégorie nous impose » argumentait encore Philippe Levasseur avant qu’il ne remercie chaleureusement une fois encore les donateurs…

« Cette décision témoigne d’une volonté à se serrer les coudes, à entreprendre conjointement, de miser sur l’avenir » rappelait encore le président de la Société des Courses. Dont l’émotion paraissait difficile à masquer.

Coralie Pacaut a signé un joli coup de deux en dernier lieu, ici-même

Samedi, les galopeurs assureront le spectacle sur le gazon du Petit Saint-Jean. Une réunion à enjeux nationaux, déclinée à la tombée de la nuit, « qui ne manquera pas de saveur » promet Carole Savreux, directrice des lieux. Et en un environnement où la talentueuse Coralie Pacaut vient de franchir le cap des 85 victoires – et ainsi s’ouvrir les portes du professionnalisme – les épreuves s’annoncent fertiles en sensations. Voire rebondissements.

Galopeurs à l’affiche samedi

« Comme lors de notre précédent rendez-vous, quatre confrontations seront inscrites au challenge Yves Saint-Martin. Il s’agit d’un trophée que nous organisons depuis trois ans. Il honore l’apprenti le plus performant sur notre hippodrome » renseigne Philippe Levasseur. Ravi que le classement actuel laisse encore augurer quelques (éventuels) bouleversements.

« Nous abordons, si je puis m’exprimer ainsi, la dernière ligne droite d’une saison déjà riche en satisfactions. Cette attention du Crédit Agricole Brie Picardie en est une sur le plan comptable. L’enthousiasme populaire régulièrement affiché dénote de l’intérêt accordé à nos manifestations » soulignait le président amiénois. Déterminé cependant à ne surtout pas s’endormir sur ses lauriers.

« Il est important de se remettre en question.Cela offre l’opportunité d’apparaître en perpétuelle amélioration » Unmot d’ordre qu’il entend suivre au pied de la lettre pour les prochaines échéances. Dès l’exercice prochain où des surprises sont (déjà) à prévoir.

  • L’hippodrome du Petit Saint Jean organise une réunion à enjeux nationaux samedi 10 novembre. Début des opérations à 17 h 45.
    • Plus d’info : www.hippodrome-amiens.fr
Coralie Pacaut a remporté son 85e succès de sa carrière au Petit Saint Jean, synonyme d’un passage dans le rang des professionnels

Fabrice Biniek

Crédit photos : Jean-Jacques Blond




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.