HIPPISME : Saturday Night à l’hippodrome

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

« Un seul être vous manque et tout peut apparaître dépeuplé… » Après avoir œuvré, de longues saisons au bar de l’hippodrome situé à deux pas de la friterie, Christine Serer s’en est allé. En toute discrétion, tel un trait de personnalité qui paraissait vouloir la caractériser.

Au moment même où Christine Serer est partie les… rejoindre, les turfistes auront la tête sous les étoiles. Un dernier rendez-vous « nocturne » qui ne manque pas de saveur.

Samedi soir, au moment même où les trotteurs entreront en piste – animés par la volonté d’orchestrer le spectacle – chacun adressera à leur manière, à leur façon, une pensée pour cette vacataire. Dont la fille Charlotte donne toujours le meilleur d’elle-même afin de dynamiser le chalet des enfants. Un dernier hommage qui fera suite à une inhumation procédée quelques jours plus tôt, en l’église de Montières.

« Au cours de cette ultime réunion nocturne et à enjeux régionaux de l’année, nous honorerons également d’autres personnalités pour qui le monde hippique est devenu une passion » souligne le président Philippe Levasseur. Indiquant aussi « qu’une attention sera portée à certains partenaires privilégiés durant cette soirée » Manifestation populaire qui précèdera deux réunions à consonance nationale.

Les trotteurs avant… les galopeurs

Crédit photo : Roland Sauval – GazetteSports

« Samedi soir, le trot figurera à l’affiche. Les prochaines échéances feront la part belle aux galopeurs. A cette occasion, nous encouragerons le Trophée Yves Saint-Martin, un challenge qui salue l’efficacité d’un apprenti sur notre tracé. Le Petit Saint Jean a cette particularité d’être pluri-disciplinaire » argumente encore l’homme fort d’une structure qui vient de rencontrer un bel enthousiasme. « Notre traditionnel rendez-vous placé sous le signe d’Amiens Métropole a rencontré un franc succès. Cela dénote, si besoin était, de l’attrait des courses au sein de notre ville »

A l’heure d’appréhender la dernière ligne droite – six dates apparaissent encore au calendrier -, Philippe Levasseur incite donc à « venir s’oxygéner, prétendre à un belle dose d’adrénaline » Une louable incitation que partage d’ailleurs Carole Savreux, directrice des lieux. « Notre hippodrome offre l’opportunité de partager une agréable moment en famille » argumente l’intéressée. Convaincue que tout le monde y trouve son compte.

Source d’adrénaline

Côté piste, les turfistes s’efforceront à spéculer durant les huit épreuves inscrites au programme. Dont le prix du Crédit Agricole Brie Picardie, confrontation qui a été dédoublée en raison de l’engouement affirmé par les professionnels. Autre reflet d’une satisfaction dont se félicite la société des courses amiénoises.« Ils sont unanimes sur la qualité de notre piste. C’est valorisant. Le mérite en revient cependant à Fabrice Fin et toute son équipe » mentionne Philippe Levasseur. Quelques mots à la saveur d’un joli coup de chapeau.

L’hippodrome d’Amiens propose une réunion de courses, exclusivement réservé aux trotteurs,samedi 27 octobre. Début des opérations dès 19 h 10.

  • Plus d’info : www.hippodrome-amiens.fr

Fabrice Biniek

Crédit Photos : Roland Sauval – Gazettesports ; Jacques Grossemy.