FOOTBALL : Longueau s’est compliqué la tâche

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Invaincu en cinq rencontres avec autant de victoires au compteur, Longueau recevait Senlis pour poursuivre sa série. Sous un beau soleil et avec une équipe remaniée la faute à des blessures et dans l’optique de la Coupe de France la semaine prochaine, les locaux se sont compliqués les choses.

Un manque de réalisme

Longeau a la possession du ballon, maîtrise, domine, mais manque de tranchant, voilà comment résumer la première période des locaux. Rentrés dans la rencontre avec la ferme intention de faire la différence dès le début du match, les hommes de Sébastien Leraillé pêchent dans la finition. Contrairement à ce qu’ils savent faire, les locaux ne parviennent pas à jouer entre les lignes et à mettre de la vitesse dans leurs transmissions. Quand les décalages sont trouvés il y a un manque de présence devant le but ou de réalisme. A la 19′ les locaux finissent par trouver la solution. Sur un centre de Desenzani dévié de la main par un défenseur, l’arbitre laisse intelligemment l’avantage qui profite à Lemaire qui marque à bout pourtant.

Ensuite les locaux s’endorment un peu, font tourner tranquillement le ballon et courir leurs adversaires, mais sans parvenir à faire des différences. Pourtant dès qu’il y a un peu de vitesse, la défense de Senlis est en difficulté. Irréalistes contrairement à leurs habitudes, les locaux mènent, mais ne sont pas à l’abri à la pause.

Longueau joue à se faire peur

La deuxième mi-temps démarre sur les mêmes bases que la première, les hommes de Sébastien Leraillé ne parviennent pas à faire le break laissant dans le match Senlis. Inoffensifs jusque-là, les visiteurs se voient à la 55’ offrir un coup franc aux 25m. Leur capitaine prend sa chance et d’une belle frappe vient punir les locaux, 1-1. Dans la foulée premier changement pour Longueau avec la sortie de Guelfat et l’entrée de Roussel, qui permet le remplacement dans l’axe de Finaz. Un changement payant car quatre minutes plus tard, Finaz lancé en profondeur voit son centre à ras de terre être coupé par Tassart arrivé à pleine vitesse, 2-1.

Derrière, les occasions se multiplient (70’,71’,83’,88’,91’), mais Longueau ne creuse pas l’écart. Senlis y croit, même si les visiteurs n’auront qu’une seule occasion dans le jeu à la 84ème sur une frappe des 20m repoussée par le gardien. Longueau s’impose donc 2-1 et signe un 6ème succès de suite série en cours.

Le coach longacoissien était mitigé à la fin du match, “On a la maîtrise et la possession mais cela ne fait pas tout. Aujourd’hui comme la semaine dernière on manque de réalisme devant le but et cela aurait pu nous coûter cher. On doit être à l’abri à la mi-temps”. Une prestation en demi-teinte qu’il tente d’expliquer, “Après comme je l’ai déjà dit, jouer entre deux matchs de Coupe de France ce n’est jamais facile. Il y avait aujourd’hui une équipe inédite avec des jeunes, cela a forcément joué et les joueurs avaient surement un peu la tête au match de Coupe de France. La défense est encore une fois une satisfaction car on ne concède qu’une seule occasion.

Si tout n’a pas été parfait, Longueau prend les 3 points et c’était bien le plus important avant de se tourner pleinement vers le déplacement à Lambres-lez-Douai.

Aurélien Finet

Crédit Photo : Coralie Sombret – Gazettesports