Le week-end dernier se déroulait le Marathon d’Amiens, nous y avons rencontré Anaïs Quemener, une athlète à la détermination sans pareil. Une victoire sportive qui est venue appuyé une belle victoire personnelle…

On a beau avoir le cuir solide mais ce qu’ Anaïs Quemener  nous a offert samedi, durant le marathon de la Somme, en a bouleversé plus d’un. Pour être honnête, Anaïs nous a bluffés et remué les tripes. C’est que cette jeune femme, originaire de Bretagne mais qui vit dans la région parisienne, plus particulièrement au Tremblay où elle est aide-soignante, a remporté l’épreuve en améliorant son record personnel et en prenant la 5e place au scratch.

Cette victoire dans le marathon succédait à un autre succès, acquis cette fois contre ce mal terrible qu’est le cancer du sein. Anaïs s’en est sortie en affichant un énorme courage et surtout un refus constant de renoncer. Peu après l’arrivée, à la Hotoie, elle ne réalisait pas encore la portée de son exploit.

« Ce sont en effet deux combats que j’ai gagnés. D’abord, celui contre mon  cancer du sein et ensuite le marathon. Aujourd’hui, j’ai tiré un trait sur la maladie. Quand on veut, on peut s’en sortir. J’ai eu beaucoup de traitements durant deux années mais j’ai toujours continué à courir. Pour être franche, « j’en ai chié » pendant deux ans et je me disais : c’est dur mais je dois y aller. Je dois aussi avouer que je n’ai pas beaucoup suivi les conseils de mes médecins. qui me disaient de ne pas faire de la compétition. Mais moi je me disais qu’il fallait courir au contraire et que cela me ferait du bien. Aujourd’hui je me dis que si j’avais effectivement attendu deux ans, avant de me soigner, je n’en serais pas là. »

Anaïs revient alors sur sa course qui s’est déroulée comme dans un rêve.

« La course s’est très bien déroulée et j’ai éprouvé de très bonnes sensations. Le parcours était merveilleux et personnellement j’ai adoré car je regardais le paysage et il y avait l’eau et des  chevaux. » précise la championne de l’édition 2018. »

L’an prochain, Anaïs Quemener reviendra c’est juré. Pas sur le marathon mais bel et bien sur les 100Km qui compteront pour les championnats de France. 

Elle possède en effet une certaine expérience puisqu’elle a déjà participé aux aux 100 Km de Belvès.

Notre photo: Anaïs Quemener est sur le podium après sa course victorieuse en compagnie de ses dauphines et des personnalités.

                               

Lionel Herbet

Crédit Photo : DR




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.