VOLLEY-BALL : Frustration pour l’élite de l’AMVB

0
306

L’équipe élite de l’Amiens Métropole Volley-Ball était en déplacement à Rennes pour son deuxième match de la saison. Un match tendu remporté par les Rennais 3 sets à 2.

Un adversaire redoutable

Il s’agit de l’équipe réserve de Rennes qui évolue aussi en Ligue A. On s’attendait donc à un match à l’extérieur assez complexe. On est arrivés dans le gymnase d’un club pro, avec un public fidèle et des joueurs redoutables.” explique Ali Nouaour.

En effet l’effectif élite de Rennes, au complet, était composé d’aspirants pro et notamment du pointu de l’équipe de Ligue A qui, au service, a donné beaucoup de fil à retordre aux Amiénois. Les Rennais comptaient aussi dans leurs rangs un central qui a connu de multiples sélections en équipe de France. “C’est un bel effectif qui, à domicile, va embêter bon nombre d’équipe” nous dit l’entraîneur.

Après un premier match à domicile perdu contre Lyon, c’est une victoire que voulait le coach. Mais les Rennais en ont décidé autrement. 

Les aigles se sont donnés dans le premier set, et se sont vite adaptés au ballon Molten alors qu’ils jouent habituellement avec des Mikasa, ce qui ne leur a pas facilité la tâche en réception, mais ils remportent comme il se doit le premier set 25/18 en se montrant particulièrement solides au bloc. 

Les joueurs d’Ali Nouaour entament donc le deuxième set dans le même état d’esprit, ils dominent sur le début jusqu’à ce que Rennes rehausse son niveau de jeu. “Nous savons que nous avons des difficultés, notre nouveau passeur Antonio Navarro n’est pas bien grand et il nous manque un peu de hauteur lorsqu’il est avant. Rennes s’est bien adapté et a commencé à nous remonter. On repasse donc derrière au score, mais chaque fois on revient.” exprime l’entraîneur. Les deuxième et troisième sets étaient des plus intenses, les équipes ne se sont pas lâchées mais c’est finalement les volleyeurs Rennais qui remportent le second set 25/23 et le troisième 25/20.

Menés 2 sets à 1, il fallait que les aigles réagissent. “Ce n’est pas simple de trouver des solutions, surtout quand l’effectif n’est pas complet, on à essayé de faire tourner entre nos neufs joueurs. Tristan Sapet rentrait au service pour essayer de déstabiliser la réception adverse alors que Peter Krizanovich  prenait la place d’Antonio pour grandir le bloc.” émet Ali Nouaour. 

Certains joueurs ont montré de grandes qualités, Nadir Douib (libéro) a pris ses responsabilités et a réalisé un très bon travail défensif tout en apportant une énorme motivation sur le terrain. Le réceptionneur-attaquant Ulysse Carrat quant à lui s’est montré particulièrement solide sur ses services smashés. Les Amiénois ont su relever la tête et égalisent à deux sets partout en remportant le quatrième 25/23.

“Dans le tie break on est bien revenus, nos adversaires étaient tous assez jeunes et on pensait avoir repris l’ascendant. On jouait au chat et à la souris c’était encore très sérré, mais on s’est procuré une balle de match, sans réussir à concrétiser. On rate un service alors que notre ligne de bloc était avantageuse avec Ulysse Carrat, Steve Boyomo et Mahdi Hachemi.”  explique l’entraîneur. Une erreur parmi d’autres qui coûtera le match aux joueurs de l’AMVB qui s’inclineront finalement 17/19 au tie break.

“Je suis frustré et en colère car certains joueurs ne respectent pas les consignes et j’aurai aimé qu’on joue avec un autre état d’esprit. J’aurai préféré qu’on rentre avec une victoire arrachée de peu. Il faut qu’on joue plus collectivement car on a de très bonnes capacités individuelles mais ça ne suffit pas et on a un peu oublié ça.” soupire Ali Nouaour.

Il faudra donc que les aigles de l’Amiens Métropole Volley-Ball se ressaisissent ce samedi à domicile contre le CNVB.

Florentin GERBET 

Crédits Photos : Romain Gambier. 




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.