NATATION : Jérémy Stravius prend donc le large

Ⓒ Gazette Sports

Le départ de Jérémy Stravius : tout sauf une surprise

Ainsi donc, Jérémy Stravius a fait son choix. Il quitte Amiens  pour Nice et traverse donc toute la France et ce, afin de pouvoir rebondir dans la perspective des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. C’est une perte à la fois pour le sport amiénois, picard et même de cette nouvelle région des Hauts de France.

Depuis un demi-siècle, ils sont peu nombreux les grands champions qui ont incarné notre région. Il y eut le champion olympique de poursuite par équipes et champion du monde de poursuite individuelle Philippe Ermenault. Il y eut le rameur Jean Christophe Bette lui aussi champion olympique. Sans oublier le boxeur Jérôme Thomas et nous en oublions. Tous ces champions avaient terminé leur carrière dans leur club picard.

Dans le cas de Jérémy Stravius, ne jouons pas sur les mots. Il reste certes licencié à son club d’Amiens mais c’est bel et bien à Nice qu’il s’en va et c’est Nice qui recueillera les fruits de cette nouvelle association entre le nageur amiénois et son nouvel entraîneur Fabrice Pellerin.

Et si Jérémy est sélectionné pour les Jeux de 2020, ce que nous souhaitons de tout cœur, les grands médias citeront plus le nom de Nice que celui d’Amiens. Oui, nous regrettons ce départ fut-il momentané car plus tard, Jérémy qui est un garçon fier de ses racines, reviendra à Amiens.

Mais on peut quand même parler d’échec car la question est de savoir si au plus haut niveau de la ville, du Département et de la Région, on a tout fait pour que Jérémy Stravius reste à Amiens.

Et rien ne dit qu’avant Tokyo, Jérémy ne prendra pas une licence à Nice ?

Lionel Herbet

Photo d’illustration – crédit photo : Léandre Leber

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.