FOOTBALL : L’Amiens SC trébuche… logiquement

0
465
Memphis Depay (lyon) vs Eddy Gnahore (amiens)

Sur une pelouse rhodanienne en bien triste état, l’Amiens SC a logiquement subi son premier revers de la saison. Une défaite face à un Olympique Lyonnais ambitieux dont la maîtrise technique lui a permis d’éviter toute cruelle désillusion…

« Nous n’avons pas grand-chose à nous reprocher. La tâche était à l’origine difficile, elle s’est révélée très compliquée avant même la demi-heure de jeu avec ce but de Traoré. Cependant, au retour des vestiaires, nous avons eu quelques opportunités que nous n’avons pas su concrétiser.  Malheureusement » analysait sereinement Régis Gurtner au terme de la rencontre.

Faisait-il ainsi notamment référence à ce joli centre de El Hajjam qui ne trouvait toutefois personne ! (68e) Mais qui aurait pu soudainement bouleverser le scénario de ce match. « Dans ce genre de confrontation, il faut se montrer efficace. C’est dans ce registre où nous avons pêchés » ajoutait le portier amiénois. Mystifié à l’approche du money-time par un magistral coup de patte de Depay, suite à une faute sur Aouar aux abords de la surface (2-0 ; 75e)

L’Amiens SC repartait donc bredouille de la Cité des Gones … comme il le redoutait. « Nous n’évoluons pas dans le même championnat. Néanmoins, il nous faudra bien grappiller quelques précieux points face aux ténors » admettait Régis Gurtner. Encourageant ses coéquipiers à ne surtout pas baisser les bras mais bel et bien à se retrousser les manches. Déjà !

LYON – Groupama Stadium.

Olympique Lyonnais bat Amiens SC : 2-0 (1-0)

Arbitre : M. Schneider. Temps estival. Pelouse en piètre état.

Spectateurs : 48263

Buts pour Lyon : Traoré (24e), Depay (75e)

Avertissements aux amiénois G. Traoré (42e), Gnahoré (83e)

LYON : Gorgelin ; Dubois, Marcelo (cap), Morel, Mendy, Ndombelé, Tousart (puis Cheikh Diop 88e), Aouar, B. Traoré (puis Cornet 87e), Diaz (puis Terrier 75e), Depay.

AMIENS SC : Gurtner ; Lefort, Dibassy, Adenon, El Hajjam, Gnahoré, Fofana, G. Traoré (puis Cornette 62e), Mendoza, Otero, Konaté (puis Bodmer 84e).

Fabrice Biniek

Crédits photos : Panoramic




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.