Ce samedi à 19h dans leur antre du Grand Marais, les Spartiates, déjà assurés de rejoindre l’Élite, reçoivent les Centaures de Grenoble pour la finale de deuxième division Casque d’Or. Après avoir conquis la conférence nord il y a deux semaines, les Amiénois vont tenter d’étendre leur suprématie sur l’ensemble de l’hexagone.

Tous les feux sont au vert pour les Spartiates

Avant cette finale, tout semble aller dans le sens des Amiénois. Ceux-ci possèdent en effet un bilan bien meilleur (11v. et 1d.) que les Grenoblois (8v., 1n. et 3d.). Ce qui leur offre l’immense avantage de recevoir pour la finale et ainsi d’éviter un long déplacement dans la conférence sud. D’autant que devant leur public les Spartiates sont toujours invaincus et semblent invincibles, notamment après leur large victoire (48-26) en finale de conférence nord face aux Corsaires d’Évry, seule équipe à les avoir fait chuter auparavant. Malgré un avantage physique et mental certain, il faudra se méfier des surprenants Grenoblois.

En effet, ils se trouvaient déjà dans la peau de l’outsider lors de leur finale de conférence. Ce qui ne les a pas empêché de réussir l’exploit de surpasser les Hurricanes de Montpellier, jusqu’alors invaincus (9v. et 1.n), qui plus est chez les Héraultais, et avec la manière (28-48). Certes le voyage jusqu’en Picardie sera bien plus éreintant mais sur un match, et surtout une finale, tout est possible.

Pour conclure leur déjà très belle saison en beauté par un titre national, les Spartiates vont donc devoir assumer leur statut face à un adversaire qui jouera crânement sa chance.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Leandre Leber – GazetteSports

Spartiates d’Amiens – Centaures de Grenoble

Finale de Deuxième Division – Casque d’or

Samedi 23 juin, 19h, Stade du Grand Marais

À lire aussi >>

http://gazettesports.fr/2018/06/21/foot-us-remi-fournier-maintenant-il-faut-finir-le-boulot/

 




  • Jeu EatInUSA

    1 COMMENTAIRE

    1. En 97 le mot d’ En entrant sur le terrain était : on va gagner et de toute façon une finale ça ne se gagne pas mais ça se gagne ; on est les spartiates tout est dans ce nom dont on connaît l’origine et l’histoire.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.