Avec une certaine maîtrise, les demoiselles de Hicham Andasmas ont su aller aux bouts de leurs espérances en remportant la Coupe de la Ligue en dominant l’AS Beauvais-Oise. Place dorénavant aux barrages à l’accession dont le premier acte se décline dimanche.

Un début de match controlé

A la veille d’un premier match de barrage face au Havre, incontournable confrontation afin de continuer à croire en l’accession en Division 2, les demoiselles de l’Amiens SC se sont offert un agréable moment de plaisir sur la pelouse du stade Moulonguet. Lors d’une finale de Coupe des Hauts de France où les protégées d’Hicham Andasmas se sont jouées de la résistance de l’AS Beauvais Oise. Un rival qui lui aussi continue à nourrir l’ambition d’évoluer vers d’autres cieux à la rentrée…

Ce duel entre « Sœurs Ennemies » picardes débutait timidement, chaque formation se refusant à prendre des risques démesurés. Cette affiche prometteuse tardait à susciter l’enthousiasme du public et des bancs respectifs. Malgré « L’envie d’avoir envie » affichée par les vingt-deux actrices, cette mise en scène ne laissait apparaître aucun coup de théâtre. A l’exception de ce coup de patte à quelques secondes de la mi-temps de Leïla Seret qui surprenait l’infortunée gardienne isarienne.  (1-0 ; 44e)

Une seconde mi-temps assurée

Sermonnées durant l’entracte – l’entraîneur amiénois l’admettra d’ailleurs au coup de sifflet final – les partenaires de Camille Martin privées de Nahim, Cabaret et Cazé, dévoilaient un autre visage. Plus conquérantes, plus incisives, elles conservaient la main mise sur cette rencontre et préservaient doucement mais sûrement le premier rôle.

Sérénité d’apparence cependant pour des Amiénoises à deux doigts de se faire taper sur les leurs, lorsque l’AS Beauvais-Oise bénéficiait d’un penalty. Une offrande qu’elles ne réussirent pas à concrétiser.

Dans tous les bons coups, Leïla Seret s’illustrait de nouveau, prolongeant de la tête une tentative de sa sœur Camille (2-0 ; 70e). Un ascendant psychologique que les ambassadrices de l’ASC accentuaient d’ailleurs lors du « money time », au moment même où Melissa Forrière trouvait la cible à plus de 30 m (3-0 ; 89e) parachevant ainsi brillamment un ouvrage dont le dénouement ne faisait plus le moindre doute.

 

Irréprochable, Camille Martin pouvait soulever le trophée, un exercice de style déjà effectué douze mois plus tôt alors qu’elle évoluait sous le maillot de l’AS Beauvais-Oise. Une « grande satisfaction » confiait l’intéressée qui s’empressait de partager sa joie avec ses camarades. Une bande de copines pour qui la saison n’est cependant pas encore terminée !

Fabrice Biniek

AMIENS. Stade Moulonguet. Amiens SC bat AS Beauvais-Oise 3-0 (1-0) Arbitre : Mme Audrey Duplouich assistée de Mmes Elodie Ansel et Bernadette Caron. Bonne pelouse. Temps printanier.

Buts pour Amiens SC : Leïla Seret (44e, 70e), Melissa Forrière (89e)

 

AMIENS SC : Camille Martin ; Kassandra Brengarth, Melissa Tribou, Aline Dilly, Mallory Vlieghe (cap), Léa Tellier Bouazni, Melissa Forrière, Marjorie Brioux, Camille Seret, Leïla Seret, Camille Merle, Morgane Soyer, Emma Bettens, Maina Wallois. Entraîneur : Hicham Andasmas.

AS BEAUVAIS OISE : Marina Maïa Meireles ; Sandra Fernandes, Amélie Pincemin, Manuella Menu, Delphine Musemaque, Sabrina Waeles, Elodie Boussard, Lucile Hoeppe, Mégane Macret, Justine Persant, Florine Dangoisse, Anaïs Baudon, Sophie Podvin, Kamilla Sahnoun. Entraîneur : Abdelkader Sahnoun.

 

 

 

Crédit photo : club amiens SC




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.