Premier relégable à l’aube de cette dernière journée de championnat, l’AC Amiens n’a pas d’autre choix que de s’imposer contre la réserve du RC Lens (b) pour éviter une descente en National 3.

Une lente et progressive descente aux enfers

Tout avait pourtant si bien démarré. Leader après trois journées de championnat, l’AC Amiens semblait en mesure de s’offrir un maintien plus confortable que la saison dernière. Organisés autour d’une des meilleures défenses du championnat (ndlr : la troisième à ce stade de la saison), les Amiénois ont longtemps donné le sentiment de ne pas être concernés par la course au maintien. « Je ne sais pas vraiment comme l’expliquer, commente Melvin Adrien, le gardien de l’ACA. A l’entraînement, rien à changer au fil de la saison, on a gardé la même ligne de conduite et la même exigence. Je pense que c’est surtout une question de confianceon a beaucoup de petits détails qui ont tourné en notre défaveur. »

A cela s’ajoute aussi un déficit dans l’approche mentale selon Azouz Hamdane, l’entraîneur amiénois : « Il va falloir afficher un tout autre état d’esprit que celui des vingt premières minutes contre Reims, samedi dernier. Ce match illustre bien nos défaillances dans le domaine mental, notamment au niveau de la concentration. C’est d’autant plus frustrant que lorsqu’on joue libérés, on est capable de bonnes chosesLe problème est que l’on n’a pas forcément progressé sur cet aspect tout au long de la saison. » Dans ce contexte, l’AC Amiens est-il capable d’être transfiguré pour l’ultime défi de sa saison ? « Je le pense. Sur un match, on est tout à fait capable de le faire, assure Hamdane. C’est un match à élimination directe, il ne faut faire aucun calcul, juste gagner pour se maintenir. »

Le match de la dernière chance

Une tâche loin d’être aisée pour une équipe qui n’a signé qu’une seule victoire sur la phase retour (à Arras, 0-1), dont le dernier succès à domicile remonte au 2 décembre dernier (1-0, Reims) et qui possède surtout (et de loin) la plus mauvaise attaque du championnat avec seulement dix-sept buts au compteur. « Maintenant, on a encore une chance de se maintenir, il faut savoir la saisir. Au regard de notre deuxième partie, c’est presque un miracle que notre maintien ne dépende que de nous, que d’une victoire, reconnaît Azouz Hamdane. Il va surtout falloir marquer en premier pour faire planer le doute chez l’adversaire, le faire libérer des espaces. Il faut jouer ce match comme si on n’avait plus rien à perdre. Aujourd’hui, il ne faut pas déconner, on a le niveau pour jouer en National 2. »

Encore faut-il le prouver sur le terrain en livrant un match plein face à une réserve du RC Lens qui jouera également son maintien, ce samedi. « On a un groupe de qualité, avec des joueurs expérimentés et dotés d’un bon état d’esprit. Cependant, on sait que la solution sera collective et qu’il ne faut pas compter sur un seul d’entre nous pour se sauver, prévient le gardien de l’AC Amiens. A ce stade de la saison, la fatigue est présente et cela va se jouer dans les têtes. Celui qui gardera le mieux son calme et sa concentration remportera ce match et assurera donc son maintien. En tout cas, on ne doute pas de nos capacités. On est tous arrivés dans un club qui était en National 2, il est donc hors de question de descendre, on se refuse d’imaginer un quelconque échec. »

Sept ans après sa montée en CFA (ndlr : actuel National 2), l’AC Amiens se retrouve donc à la croisée des chemins. Faute d’avoir su se mettre à l’abri, le deuxième club de la métropole pourrait bien laisser un département tout entier orphelin de représentant au quatrième échelon du football français. L’enjeu est plus que jamais à son paroxysme et l’issue ô combien incertaine.

Romain PECHON

Crédits photo : Romain Pechon – GazetteSports.fr

AC AMIENS – RC LENS (b)

30ème journée de National 2

Samedi 19 mai, 18 heures

Stade Jean-Bouin, Amiens

Arbitre : M. Zamo

AC AMIENS : Adrien Gningue (g.), Corain, Diarra, Martinez, Villiers, Youssoufa – Ameur, Kharbouchi, Matondo, Sagouti – Dilemfu, Diawara, Isambart, Nzeza, Tagaye (ou Bodur) Zobiri.

Entraîneur : Azouz Hamdane

L’entraînement de mercredi en photos et vidéo

Publiée par Romain Pechon – Journaliste sur vendredi 18 mai 2018




  • Laisser un commentaire