Élu meilleur joueur du match hier après avoir inscrit six buts, Thomas Zirn revient sur ce nul, le premier de l’Amiens PH dans ces playoffs dont la phase aller vient de prendre fin. Il parle notamment des temps faibles qu’a rencontrés son équipe mais aussi de la ténacité dont elle a su faire preuve face à un statut VAP comme Angers.

Thomas Zirn, s’il fallait mettre un mot sur ce nul, quel serait-il ?

« Rageant » est un mot qui définit bien les choses. On mène de huit buts, quoi ! Donc c’est un petit peu frustrant.

Un début de match compliqué où on a senti que l’équipe avait du mal à se mettre dans le bain comparé à Angers…

On joue le dimanche, ça change pas mal notre routine de match, de préparation. On n’a pas eu le droit à la sieste aujourd’hui parce qu’on était en plein dedans (rires) ! Maintenant, je pense qu’on s’est bien réveillé et qu’on a présenté un beau match.

Ces statuts VAP vous résistent…

Tout à fait ! Ils sont censés être plus forts que nous. Aujourd’hui, on fait un match nul contre un VAP, on n’a rien à leur envier sur le terrain. Que ce soit au niveau de l’envie ou du projet de jeu, on est plutôt costaud, je pense.

Vous auriez pu l’emporter ?

On aurait dû. Maintenant, ils ont bien défendu sur ce qu’on avait prévu de jouer. On a les ballons, ce qui est frustrant c’est qu’on doit rester devant plus longtemps et gagner le match plus sereinement plutôt que de se faire peur comme ça et d’accrocher seulement le nul…

C’est la constance qui vous a manqué ?

On a beaucoup puisé

Peut-être. On a eu un très gros et long temps fort qui a demandé énormément d’énergie. On a beaucoup puisé. Aujourd’hui, c’était un match où on a beaucoup couru. À la mi-temps, il y avait 17-14 : c’est rare ! Ce sont des matches sur lesquels il y a forcément plus de pertes de balles parce qu’on joue beaucoup plus vite. Mais c’était engagé, très physique et moi, j’adore les matches comme ça, c’est super plaisant. Il y a des moments d’émotion aussi, dans ce match : on est mené, on arrive à remonter donc c’est top, on les domine et on les écrase à un moment et puis ils arrivent à nous remonter.

Un petit bilan de cette phase aller ?

Finalement, on a bien joué. Ce qui est frustrant, c’est qu’on n’a pas rapporté beaucoup de points : on a perdu plus qu’on a gagné. Maintenant, il reste la phase retour. On a pris du plaisir lors de cette phase aller, il n’y a pas de raison qu’on en prenne pas en phase retour.

D’autres objectifs pour les matches retours ?

Le mot clé reste le plaisir

Le mot clé reste le plaisir parce que je pense que c’est une équipe qui marche à ça. Après, ramener des points, c’est évident. Gagner des matches. On est dans une grosse poule où on a notre place : on l’a méritée, on l’a prouvé. Accrocher la même place que l’an dernier ou faire mieux, ce serait le top.

L’interview de Pierre-Alain Lavillette sera disponible très prochainement.

Propos recueillis par Camille MARSIGLIA

Crédits photos : Léandre Leber – GazetteSports

À lire aussi >>

HANDBALL : L’Amiens PH concède le nul face à Angers




  • Jeu EatInUSA

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.