Théone Adenet-Louvet en mi-moyens et Massimo Bitto en moyens disputaient leurs finales de championnat de France de boxe française devant leur public.

Théone rate la dernière marche

Champion de France espoir 2017 des mi-moyens (-70kg), l’Amiénois Théone Adenet-Louvet n’a pas réussi à devenir champion de France junior à domicile. Le jeune tireur picard débute pourtant bien son combat. Plus mobile, entreprenant et virevoltant que son adversaire venu des Bouches-du-Rhône, il réalise deux bonnes premières reprises.

Mais il connaît ensuite un passage à vide, dans la troisième, dont profite Othamane Berouda. Une reprise qui aura fait beaucoup de mal à Théone qui montre notamment des signes d’agacement. Lors des deux dernières minutes les tireurs se rendent coup pour coup malgré la fatigue bien présente. Poussé par le public du Coliséum, le Talent du Sport Espoir 2017 ne parvient pas à faire la différence et doit s’avouer vaincu à la majorité des juges.

Massimo champion sur la balance

Avant son combat contre Christopher Brugiroux, champion du monde 2017, Massimo Bitto était déjà sacré champion de France. La faute à son adversaire qui lors de la pesée se trouvait sous le poids minimum des moyens. Les deux tireurs ont tout de même livré un combat d’exhibition pour le plaisir du public amiénois. Combat remporté par Christopher Brugiroux qui pourra regretter ses 600 grammes manquant à la pesée. Malgré la défaite Massimo Bitto devient donc champion de France Élite A des moyens.

Heureusement pour l’Amiens SC boxe française ce titre de Massimo Bitto apporte un rayon de soleil à une soirée sans victoire.

Esteban NOMINE

Crédit photo : Leandre Leber – GazetteSports

À lire aussi >>

BOXE : Le grand soir pour Theone Adenet-Louvet et Massimo Bitto ?




  • Laisser un commentaire