FOOTBALL : Défaites au goût amer

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Battus par Leers et Boulogne-sur-Mer, l’Amiens Portugais et l’ESC Longueau ont perdu des points précieux au classement de Régional 1.

L’Amiens Portugais « piégé » par Leers

Face à un adversaire (pourtant) à leur portée, les demoiselles de Hacène Kichou ont déjouées jusqu’à mordre la poussière. Une désillusion au goût amer.

Amiens Portugais – Leers : 0-2 (0-1)

Arbitre : Mlle Valentine Henon assistée de MM. Mbida et Devisme.

AMIENS PORTUGAIS : Arhamouz ; Louchet, Vaquier, Catteau, Rossie, Favier, Arnaud, Bitam, Jacques, Duriez, Ghaoutti. Sont entrées : Trocmé, Maupetit, Dion.

« Le match a été plié en l’espace de cent quatre vingt secondes, allez deux cent quarante si vous le souhaitez ! » Derrière ce (petit) trait d’humour, Hacène Kichou dissimulait cependant bien mal sa frustration. Sitôt le revers de sa troupe, face au mal classé Leers qui n’en demandait pas tant.

Surprises par l’insolente réussite de leur adversaire, lequel trouvait le chemin des filets avant même la fin de la deuxième révolution de cadran, les Amiénoises se résignaient alors à courir après le score. En vain. Surtout que les Nordistes, à l’affût du moindre faux pas, accentuaient la difficulté en se jouant d’Arhamouz peu après le retour des vestiaires.

« La tâche était alors devenue délicate, voire même impossible aux dépens d’un rival qui s’accrochait bec et ongles à ce précieux résultat », confiait encore le responsable technique local. Il espère dorénavant un sursaut de ses troupes, lundi en Coupe de la Ligue, opposées à Bapaume Bertincourt Vaulx Vraucourt, pensionnaire de Départementale 1. Une compétition qui peut apporter un dernier « zeste d’adrénaline » aux partenaires de Margaux Louchet.

L’ESC Longueau prend l’eau à Boulogne-sur-Mer

Sans, une nouvelle fois, démériter, les coéquipières d’Amélie Raingeval n’ont pu faire fructifier leur petit capital points. Mais l’espoir souhaite perdurer.

Boulogne-sur-Mer – ESC Longueau : 5-0 (1-0).

Arbitre : Mlle Ophélie Nevejans assistée de MM. Delpeuch et Lejeune.

ESC LONGUEAU : Raingeval ; Rose, Demaie, Degrez, Malard, Schmeuck, Boette, Huchette, Delval, Gosse, Hericotte, Hereau.

Plus que jamais dans les « eaux troubles » de ce championnat, l’ESC Longueau a essuyé une nouvelle désillusion, sur le gazon de Boulogne-sur-Mer, un adversaire toujours en course pour l’accession. Mathématiquement dans leurs petits souliers, les protégées de Sébastien Héreau semblaient cependant pouvoir nourrir quelques regrets au terme d’une confrontation « où la sortie du blessure de Gosse a bouleversé la donne », soupirait l’entraîneur longacoissien. « Auparavant et par deux fois, les filles ont eu la balle d’égalisation au bout du pied mais celui a tremblé. Comme souvent malheureusement », regrettait encore l’intéressé. Lequel conserve foi en l’avenir.

« Notre marge de manœuvre se réduit au fil des rencontres je l’admet. Mais n’affirme-t-on pas « tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ? », argumentait ainsi d’un revers de main toute possibilité de baisser les bras. Estelle Boette et ses camarades attendent d’ailleurs de pied ferme leurs « voisines » de l’Amiens SC lors d’une remise à jour de calendrier programmée samedi. Un derby aux antipodes entre deux formations aux ambitions bien divergentes.

« Il est nécessaire, primordial de prendre des points. Surtout que le succès de Leers sur la pelouse de l’Amiens Portugais ne fait pas nos affaires », pestait encore Sébastien Héreau. Convaincu que son groupe trouvera l’énergie afin réussir à s’en sortir. Celle du désespoir ?

Fabrice BINIEK

Crédits Photo : Léandre Leber – Gazette Sports