FOOTBALL : L’Amiens SC plombé par son inefficacité

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Malgré une entame de match prometteuse, l’Amiens SC n’est pas parvenu à enchaîner un troisième match consécutif sans défaite contre Rennes (0-2). Plombé par un manque d’efficacité, aussi bien défensif qu’offensif, le promu a fini par céder face à une formation bretonne loin d’être impressionnante mais pleinement réaliste.

Le match : L’Amiens SC a perdu le fil

Devant les quatre tribunes du stade de la Licorne – une première depuis la réception de Marseille (17 septembre) – l’Amiens SC a démarré le match sur les chapeaux de roue. Asphyxiant même son adversaire, le promu se procurait rapidement plusieurs opportunités d’ouvrir le score. Tous deux en position idéale, Serge Gakpé et Lacina Traoré manquaient de promptitude au moment de conclure. Remuant mais maladroit, l’attaquant prêté par l’AS Monaco réussissait ensuite le geste parfait mais voyait le grand Koubek détourner sa tentative en corner. Solide pendant la première demi-heure de jeu, le portier rennais s’avérait même décisif sur l’ouverture du score de son équipe. Lancé dans le dos de la défense amiénoise, Khazri profitait d’une mauvaise intervention de Gouano pour aller ajuster Gurtner. Un but qui sonnait le glas des espoirs amiénois. Véritablement amorphes après cette réalisation du meneur de jeu breton, l’ASC ne parvenait plus à mettre son jeu en place au retour des vestiaires. Et à force de buter sur la défense adverse, le promu finissait par encaisser un second but, à moins de dix minutes du terme, actant définitivement sa quinzième défaite de la saison.

Le joueur-clé : Lacina Traoré

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Lacina Traoré ne laisse pas insensible. Revenu – parait-il – avec les meilleures intentions du monde, l’international ivoirien peine à se montrer efficace. Si certains louent sa combativité et son engagement, d’autres raillent son déficit technique et son manque de finition. Alors qu’il aurait pu être le héros amiénois, si son ciseau avait transpercé les filets de Koubek, Lacina Traoré a fini par être le symbole d’une formation amiénoise bien trop imprécise pour s’en tirer avec au moins le point du match nul. Aligné lors des trois derniers matches, l’attaquant de 27 ans n’a clairement pas dissipé les doutes qu’il peut susciter depuis son arrivée en Picardie.

Le tweet : La Nord a réussi son retour

La stat’ : 16

Pour la seizième fois de la saison, Amiens a encaissé le premier but de la saison. Une statistique qui a une importance cruciale puisque les Amiénois ne sont jamais parvenus à s’imposer après avoir encaissé le premier but. Pire encore, ils ont encaissé quatorze de leurs quinze défaites dans ce genre de situation. La seule fois où Amiens a perdu après avoir le score, c’était contre Lyon (1-2), le 10 décembre. D’où l’importance d’ouvrir le score.

La déclaration : 

« On manque d’efficacité et le but nous fait du mal. En deuxième mi-temps, on a moins d’opportunités. On perd le match en première mi-temps où on doit faire preuve de plus d’efficacité. C’est ça le haut niveau. »

Thomas Monconduit

La question : Simple retour de bâton ou défaite véritablement inquiétante ?

Après une victoire aux allures d’hold-up à Nantes, Amiens est retombé dans ses travers face à Rennes. Brouillon offensivement et coupable d’erreurs impardonnables sur le plan offensif, le promu a perdu le fil d’une rencontre pourtant à sa portée. Après avoir enchaîné deux prestations antinomiques, difficile de savoir quel visage affichera l’Amiens SC à Dijon, samedi. Celui du mort de faim prêt à mourir sur le terrain ou bien celui d’une formation qui baisse la tête au fil de la rencontre ?

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr 

A lire aussi >>

FOOTBALL : Régis Gurtner élu joueur du match Amiens SC – Stade Rennais

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.