FOOTBALL –  Prince Gouano : « Pas commettre les mêmes erreurs »

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Promu capitaine de l’Amiens SC, Prince Gouano va retrouver une formation de Guingamp contre laquelle il avait été expulsé au match aller. Ambitieux et déterminé, le défenseur amiénois compte bien relancer une dynamique positive après avoir traversé la période la plus délicate depuis le début de la saison.

Vous êtes promu capitaine à une période de la saison pas forcément évidente…

Quand on débute une saison, on sait très bien qu’il y aura des moments évidents et d’autres plutôt négatifs. On était préparé à cela puisque, de base, on joue le maintien. Même si c’est frustrant, le groupe le vit plutôt bien. On a déjà eu un résultat positif contre Montpellier, où on a montré de bonnes choses et un bon état d’esprit. Ce genre de match nécessitait un état d’esprit d’homme, on l’a fait. Il va falloir poursuivre avec cet état d’esprit. Je pense que l’on aura des jours beaucoup plus radieux d’ici peu.

Vous allez remettre le couvert rapidement contre Guingamp. C’est une équipe costaude et différente de Montpellier…

C’est une équipe costaude mais avec laquelle on peut rivaliser. Au match aller, on avait montré de belles choses là-bas. Malgré mon expulsion, qui est un fait de jeu, il y avait encore mieux à faire. Sur ce match, on va tout mettre en œuvre pour repartir avec les trois points. Il y a toujours quelque chose à faire, il faut toujours croire en soi en restant dans la limite du raisonnable. L’ambition a toujours été là, j’ai toujours vu loin pour mes coéquipiers, le club et l’ensemble de la ville. Si nous avons de bons résultats, c’est tout le monde qui est content. Je ne me mets pas trop de limites et je considère qu’il y a toujours moyen de faire quelque chose. Pour ma part, je ne veux pas commettre les mêmes erreurs qu’au match aller, elles m’ont servies d’expérience. Avec mes coéquipiers, on va mettre le bleu de chauffe pour obtenir un bon résultat.

On a le sentiment que vous êtes très exigeant, aussi bien avec votre équipe qu’avec vous-même…

Tout le temps. Après chaque match, je me pose tranquillement à la maison pour regarder ce que j’ai fait de bien et de moins bien afin de rectifier le tir. Ma femme me reproche tout le temps d’être sévère vis-à-vis de moi-même. C’est comme ça que je vais arriver là où je souhaite aller. Je suis exigeant et perfectionniste.

Comment jugez-vous les débuts de Stiven Mendoza ?

Il s’est plutôt bien intégré. Ce n’est jamais évident d’arriver en cours de saison. On a essayé de faire en sorte qu’il se sente le mieux possible ici. Maintenant, je trouve que sa prestation a été vraiment positive. J’ai été joué à l’étranger et faire un match comme cela, dans un milieu très différent de là où il vient, prouve qu’il a bien répondu. Tout le monde a apprécié ce qu’il a fait, il est investi aux entraînements, c’est positif pour le groupe.

Avez-vous la capacité à contrôler un match après avoir ouvert le score ?

Un match doit se gérer. Contre Montpellier, on a bien fait de gérer les dernières minutes, de jouer plus défensif. A un moment donné, les erreurs du passé doivent nous servir. Contre Lyon, on aurait pu s’arrêter au nul mais on a été gourmands, on s’est un peu désorganisés. C’est une expérience, on a su ne pas la reproduire contre Montpellier. Cela prouve que l’on peut mieux gérer un match.

Propos recueillis par Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr 

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.