Facile vainqueur d’un Gouvieux privé de quelques éléments, l’ESC Longueau a redémarré le championnat par une bonne prestation d’ensemble.

Première mi-temps maîtrisée

Supérieurs à leurs homologues isariens, les Longacoissiens pouvaient compter sur le duo Assim-Odouala, auteurs de près de la moitié des points en première mi-temps, pour prendre le large. « On s’est créés beaucoup de paniers sur du jeu rapide, en relançant correctement et en faisant les efforts dans les courses, notait Liam Michel. On a réussi à avoir de bonnes phases sur du jeu de transition et du jeu rapide ».

Un jeu rapide possible grâce à une grosse intensité défensive mise par la « Green Team ». « J’ai bien aimé l’implication que l’on a mis en défense en première mi-temps, ajoutait le technicien Samarien. Sur chaque possession, que ce soit un panier encaissé ou un ballon récupéré, on avait de bonnes phases, c’était important ! »

Jeu « spectacle »

La maîtrise des deux premiers quart-temps amenait logiquement à une baisse d’intensité dans les deux derniers actes. « Le problème, c’est que l’on a fait l’écart, mais on n’a pas eu cette capacité à jouer tout le match, regrettait Michel. C’est le point négatif. Dans le dernier quart, nous n’étions plus impliqués, on avait tous envie de marquer individuellement, mais cette fin de match n’était qu’une conséquence de ce qui a été très bien fait avant ».

A l’image d’actions spectaculaires, souvent conclues par Odouala, qui permettaient à Longueau de faire le trou. « Adnane a très bien démarré parce qu’on lui mettait des balles dans les airs, et il les récupérait, se satisfaisait le coach. On a cette capacité à pouvoir envoyer des ballons hauts que seul lui est capable d’aller chercher. C’est un jeu de risques, qui peut être récompensé mais qui, de temps en temps, peut donner une impression de facilité ».

Une « facilité » qui a souri à ses joueurs dans le deuxième derby de la saison, remporté d’une main de maître.

Adrien ROCHER

Crédits Photo : Léandre Leber – Gazette Sports

ESCLAMSBB – GOUVIEUX BO : 94 – 60 [25-14, 28-14, 22-11, 19-21]

ESCLAMSBB : 17 fautes – Eliminé : Aucun – Absent : Aucun
Les marqueurs : DIGBEU 3 – KANGABA 2 – GOMIS 0 – GOUALA 14 – DICKO 9 – ASSIM 14 – ODOUALA 19 – KAHUDI 5 (CAP) – FORTIER 12 – GMAR 16

GOUVIEUX BO : 19 fautes – Eliminé : NOEL – Absents : DUGROSPREZ – NGUYEN
Les marqueurs : SALAKIO 14 – ROUBAUD 13 – DASSONVILLE 8 – HAVERBEKE 4 – MONETTI 7 – NOEL 5 – WALLACE 9 (CAP)




  • Laisser un commentaire