FOOTBALL : L’Amiens SC doit transformer l’essai

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Le match nul, acquis avec brio, contre Monaco, vendredi soir, avait beau avoir un goût de victoire, l’Amiens SC aborde le match en retard contre Lille dans la peau d’un relégable, une première depuis plus de deux mois. En ce sens, seul un résultat positif contre les Nordistes pourra valider, mathématiquement parlant, la bonne période amiénoise.

Un match déjà décisif

Si Monaco était bien le match le plus prestigieux à jouer, celui contre Lille demeure, néanmoins, le plus important de la semaine. Au-delà du contexte singulier entourant cette rencontre, un mois et demi après la rupture du garde-corps du parcage visiteurs, c’est surtout son potentiel impact sportif qui en fait un rendez-vous à ne pas manquer. Tous deux dans la zone rouge, Amiénois comme Lillois pourraient faire une excellente opération en cas de victoire. Avec quinze points, le vainqueur rejoindrait effectivement Rennes, Dijon ou encore Troyes, aux portes du top 10. A l’inverse, le perdant verrait sa série positive prendre fin et vivrait, donc, une journée supplémentaire dans l’inconfortable position du premier relégable direct.

Bien que Christophe Pelissier affirme ne pas se soucier du classement, à ce stade de la saison, Amiens est bien dos au mur au moment de recevoir Lille. « On ne regarde pas le classement, on regarde uniquement la progression de l’équipe. Même si l’équipe n’est pas payée en termes de point, je trouve qu’elle progresse vraiment. Quand on est capable de mettre en danger Monaco, c’est que l’on a quand même certaines qualités, assure l’entraineur de l’Amiens SC. Si on ne fait que regarder sur du court terme, on ne s’en sort pas. Je vois également que le dixième est à trois points, il faut aussi savoir regarder devant. Demain, les deux équipes ont l’occasion de faire un bond en avant. Cela reste un sacré match bonus. »

…et un potentiel tournant

Désireux d’aborder le match sous cet angle, retirant ainsi un maximum de pression à ses joueurs, Christophe Pelissier n’est pas sans savoir que ce match pourrait également se transformer en malus pour celui qui serait amené à le perdre. Absent contre Monaco, son ancien club, Lacina Traoré n’a donc pas nié l’importance d’un match qui pourrait, selon lui, être le premier grand tournant de la saison amiénoise. « Ce ne sera pas simple, Lille reste sur deux victoires consécutives. Ils vont venir avec l’envie de prendre un maximum de points. Nous sommes également sur une bonne série et ce match peut donc s’avérer décisif, clame l’avant-centre de l’ASC. Si on parvient à prendre les trois points, il pourrait nous faire beaucoup de bien et nous lancer dans le championnat. Ce match vaut particulièrement cher. »

Capable d’accrocher les plus grosses cylindrées du championnat, Amiens va désormais devoir prendre des points contre les concurrents directs, même si le classement actuel du LOSC est très certainement en trompe l’œil. Déjà battu par Angers (0-2), Caen (1-0) et Toulouse (1-0), Amiens doit désormais confirmer contre les équipes disputant le même championnat que lui. « Tout le monde s’accorde pour dire que la Ligue 1 est un championnat très difficile. Sur un match, tout le monde est capable d’accrocher son adversaire, comme nous l’avons montré contre Monaco. Certes, Paris survole le championnat et cinq-six équipes, celles qui jouent les places européennes, sont intouchables sur la longueur d’un championnat, Après, parmi les 12-13-14 autres équipes personne n’a beaucoup de marge. »

Ce match en retard contre Lille est donc l’occasion parfaite pour se donner une marge non négligeable avant d’affronter Metz et Dijon, deux adversaires directs dans la course au maintien.

Romain PECHON

Crédits photo : Leandre Leber – GazetteSports.fr

Amiens SC – Lille OSC

8ème journée de Ligue 1

Lundi 20 novembre, 19 heures

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Lesage

Amiens SC : Gurtner – El Hajjam, Gouano, Adenon, Avelar – Monconduit (c. ou Zungu), Ngosso – Gakpé, Kakuta, Manzala, Traoré.

Remplaçants : (à choisir parmi) Bouet (g.), Cissokho, Dibassy, Ielsch, Baradji,  Zungu (ou Monconduit), Bourgaud, Cornette, Nathan, Konaté.

Absents : Bodmer, Charrier, Fofana (blessés) ; Adiceam (g.), Banaziak (g.), Dompé, Gope-Fenepej, Koïta, Labeau, Talal (choix de l’entraîneur).

Entraîneur : Christophe Pelissier

Lille OSC : Maignan – Malcuit, Ié, Alonso, Ballo-Touré – Amadou (c.), Mendes  El Ghazi, Pépé, Araujo – Ponce.

Remplaçants : Koffi (g.), Soumaoro, Soumaré, Faraj, Verite.

Absents : Bahlouli (ischios-jambiers), Benzia (suspendu), Kouamé (reprise).

Entraîneur : Marcelo Bielsa

A lire aussi >>

FOOTBALL – Issa Cissokho : « Je pense qu’on va un peu plus nous respecter »

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.