FOOTBALL : Christophe Pelissier, sa vision et ses ambitions

0
208

FOOTBALL : Christophe Pelissier, sa vision et ses ambitions

Invité de l’émission Transversales sur SFR Sport, dimanche dernier, Christophe Pelissier s’est longuement confié sur sa vision du métier et ses projets pour l’avenir. Au-delà de son admiration pour Jorge Sampaoli, le technicien de 51 ans n’a pas l’intention de changer sa façon d’aborder les choses même si l’Amiens SC fait office de « Petit Poucet » cette saison.

Conserver sa philosophie

A l’origine de la folle aventure de Luzenac en 2014, Christophe Pelissier a confirmé ses talents en amenant l’Amiens SC – en l’espace de deux ans et demi – du National à Ligue 1 pour la première fois de son histoire. Alors qu’il découvre l’élite du football français, l’entraîneur de l’Amiens SC n’entend pas pour autant renier sa philosophie de jeu : « Le premier objectif collectif est de maintenir le club afin de s’inscrire dans la durée à ce niveau ; le deuxième, plus individuel, est de garder mon mode de fonctionnement. Je souhaite que mon équipe continue à aller de l’avant, qu’elle joue sans avoir le moindre complexe. Sur la durée, c’est le jeu qui nous permettra de s’en sortir. »

Un pari risqué ? « Il ne faut pas avoir de jeu restrictif même si parfois le rapport de force nécessite des ajustements, on l’a vu contre le Paris Saint-Germain, concède Pelissier. Il était compliqué de proposer autre chose sur ce match même si j’ai eu le sentiment que mes joueurs ont su se lâcher malgré le contexte entourant cette rencontre. Mes joueurs sont habitués à une philosophie, ce serait risqué de tout modifier. Il serait possible que les joueurs ne se reconnaissent plus dans ce projet et qu’ils se disent que l’entraîneur panique. Je cherche toujours à chercher l’approche qui posera le plus de problèmes à l’adversaire. Mettre le bus devant le but ? Mes joueurs ne sont pas adaptés et personnellement je ne sais pas faire. »

L’exemple Sampaoli

Exigent envers ses joueurs, le natif de Revel l’est tout autant à propos de lui-même. « Mon ambition est d’être performant dans mon métier en donnant et en apprenant le maximum. L’idée est que l’équipe progresse même si on sait que le challenge sera très difficile cette saison en Ligue 1 », avoue-t-il. Pour réussir ce challenge, disposer d’un bon entraîneur est un atout supplémentaire. Sur ce point, Christophe Pelissier a un avis bien tranché sur les qualités d’un grand entraîneur: «  C’est avant tout un entraîneur qui a des résultats. C’est aussi un entraîneur qui amène sa patte, tant sur le projet de jeu que sur le fonctionnement du club. On se rend compte de sa grandeur une fois qu’il a quitté le club et que l’on regarde ce qu’il a laissé au sein de celui-ci. »

Ou bien au sein d’une sélection, à l’instar de Jorge Sampaoli l’une des sources d’inspiration de Christophe Pelissier. « Le coach que j’observe actuellement est Sampaoli. Quand je regarde ce qu’il fait à fait avec le Chili avec son système à trois, il y avait une vraie recherche notamment sur le pressing haut, note-t-il. C’est très intéressant à observer pour un entraîneur. Maintenant, Amiens a le plus petit budget du championnat et cela nécessite de s’adapter. On travaille donc actuellement sur les hauteurs de bloc puisque l’on doit progresser sur cet aspect. » Une lacune moins visible face à l’OGC Nice (3-0), un match qui restera dans l’histoire du club mais aussi dans celle de Christophe Pelissier comme leur première victoire en Ligue 1. Une première qui, souhaitons-leur, en appellera beaucoup d’autres cette saison. Et pourquoi pas dès ce samedi face à Strasbourg.

Romain PECHON

FOOTBALL : Le visage de l’Amiens SC est désormais connu !




  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.