FOOTBALL – Christophe Pelissier : « C’est une équipe de braqueurs »

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

FOOTBALL – Christophe Pelissier : « C’est une équipe de braqueurs »

Aucun cinéaste n’aurait pu imaginer un tel scénario. Alors que l’Amiens SC se dirigeait vers une terrible désillusion à Reims, Emmanuel Bourgaud est sorti de sa boîte pour offrir la montée aux Amiénois au bout du temps additionnel (1-2). Un but libérateur et ô combien symbolique au moment de clore une saison surréaliste, où les joueurs de Christophe Pelissier auront cumulé les exploits de taille.

Cette victoire est une nouvelle fois surréaliste…

C’est une équipe de braqueurs ! Ils réussissent des hold-up partout mais je pense que c’est amplement mérité au regard de notre saison. On a gagné à Lens, à Brest, ce soir à Reims. On gagne je ne sais pas combien de matches après la 85e minute, c’est fort.

Étiez-vous au courant des autres scores ?

J’étais au courant que Troyes était mené 2-0 à la mi-temps, c’est tout. De toute manière, nous n’avions qu’une mission : pousser jusqu’au bout pour l’emporter.

Quand Kamara manque la balle du 2-0, quel est votre sentiment ?

On n’a pas le temps de penser à ce genre de choses. Il fallait pousser tout le monde. Quand on regarde le match, nous avons quand même les occasions, la victoire est donc logique et méritée. C’est la victoire d’une très belle équipe de football.

A quoi va ressembler la semaine à venir ?

Le week-end va être dur (rires). Ensuite, il faudra vite penser à la préparation de la saison prochaine, cela va vite venir.

La Ligue 1, c’est encore un autre monde ?

Je ne sais pas du tout. Je vous dirai tout ça après la première journée. En attendant, on va faire la fête et profiter de tous ces moments grandioses avec le public et l’ensemble de la ville. On parle beaucoup de moi et des joueurs mais le boulot de l’ensemble du staff est exceptionnel. Que ce soit Romain (Poyet), Simon (Lucq) ou Olivier (Lagarde), ils ont une grande part de responsabilité. J’associe également le staff médical à cette performance. C’est l’ensemble du club qui va bien et qui a permis cette performance.

Après Luzenac et la saison dernière, c’est encore une montée à votre actif. Quelle est la clé du succès ?

C’est l’idée que je me fais d’une équipe de football : à savoir qu’elle vive bien ensemble dans le vestiaire. Je suis persuadé, qu’à partir de là, on peut bien vivre ensemble. Avant de parler de football, il faut donc inculquer des valeurs au groupe. Cela passe par le respect, la passion, de l’ambition de la fierté et le goût du travail. Cela débouche après sur une joie indescriptible comme ce soir.  C’est un moment véritablement extraordinaire. J’enchaîne trois montées consécutives parce que j’ai bien obtenu sur le terrain la montée avec Luzenac.

Serez-vous Amiénois la saison prochaine ?

Je l’espère. Il faut demander au président mais après une montée j’espère être en Ligue 1 avec cette équipe.

Les SMS de félicitations se multiplient depuis le coup de sifflet final…

J’ai eu plus de 200 messages. Je vais prendre le temps de répondre à tout le monde. Je pense que ça va me prendre un peu de temps.

Propos recueillis par Romain PECHON

FOOTBALL : Au bout du suspense, l’Amiens SC est en Ligue 1 !

 

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.