HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques l’ont fait

Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

HOCKEY-SUR-GLACE : Les Gothiques l’ont fait

Pour leur deuxième match de la semaine à domicile, les Gothiques recevaient l’un des candidats au titre final et au gain de la coupe de France, les Brûleurs de Loups de Grenoble. Un match qui s’annonçait difficile pour les Amiénois. Pourtant pas insurmontable lorsque l’on sait que les Picards sont en réussite face aux équipes du haut de tableau. C’était le cas ce vendredi soir avec une victoire assez facile (7-3).

Un récital offensif

L’entame de match était clairement en faveur des Amiénois. Horak, le portier adverse, était rapidement mis en danger par l’intermédiaire de Maxime Legault mais aussi Riendeau ou encore Johansson. Après six minutes de jeu, la partie prenait une autre dimension. Sur une bonne récupération, Champagne s’en allait prendre sa chance mais Horak repoussait. C’était sans compter sur Tim Crowder qui envoyait le palet au fond des filets (1-0, 6’9, Crowder ass. Jass et Champagne). Quelques instants après, suite à un bon travail de Maris Jass derrière la cage, Crowder recevait le palet et pour la deuxième fois de la soirée trompait le cerbère grenoblois (2-0, 8’32, Crowder ass. Jass et Thomas). Le score n’en restait pas là, Amiens semblait inarrêtable. Riendeau prenait sa chance depuis la bleue, son lancer était dévié par Johansson qui trainait sur le chemin. Une déviation payante puisque le tableau d’affichage annonçait le troisième but (3-0, 12’55, Johansson ass. Riendeau). Le pressing des Gothiques empêchait les Brûleurs de Loups de ressortir. À l’instar du quatrième but samariens qui est l’œuvre de Champagne (4-0, 14’04, Champagne ass. Crowder et Béron). C’était le but de trop pour le portier adverse qui cédait sa place à Bonvalot. Alors que les locaux avaient tué une infériorité numérique, Grenoble parvenait à scorer sur une perte de palet du capitaine amiénois (4-1, 18’55, Golicic ass. Chouinard).

Un moment de calme

Le deuxième tiers-temps commençait sur le même rythme que le précédent. Lorsque West transmettait à Legault mais le gardien remportait son duel. Grenoble paressait être plus pressant, plus entreprenant. Toutefois malgré deux infériorités numériques les Gothiques ne cédaient pas. Mieux même, sur leur première supériorité les locaux réussissaient à alourdir la marque. Sur un face-off remporté, Amiens parvenait à remonter le palet grâce à Legault qui s’en allait mystifier Bonvalot (5-1, 38’34, Legault ass. Béron et Berzins, SN). Une deuxième période durant laquelle les joueurs ont été moins entreprenant. Pourtant le dernier tiers allait réserver quelques surprises.

Une prestation que l’on aimerait voir par la suite

Le dernier acte de la partie montrait d’emblée des visiteurs remontaient. Les joueurs sont passés à côté de leur début de match, sans doute la tête à la finale de coupe de France. O’Keefe s’employait pour repousser les tirs adverses. Malgré les sacrifices de Béron, les Brûleurs de Loups allaient réduire l’écart (5-2, 41’26, Texier ass. Rodman et Trabichet). Alors que l’on pensait à un changement de situation avec un retour grenoblois. Les Picards n’en restaient pas là. En effet, Johansson réussissait son premier doublé avec les Gothiques (6-2, 44’36, Johansson ass. Riendeau et Berzins). Puis deux minutes plus tard, Crowder inscrivait son triplé ! L’action entre Riendeau et Johansson du premier tiers était renouvelée et bénéfique, sauf que Crowder était à la conclusion (7-2, 46’13, Crowder ass. Riendeau et Johansson, SN). Le public samarien n’en revenait pas, un tel spectacle et surtout une telle prestation des joueurs locaux qui ont démontré qu’ils avaient d’énormes qualités, des OLA tournaient autour de la patinoire. La fin de match approchait, la tension montait d’un cran entre les joueurs. Ce qui profitait à Grenoble pour inscrire un troisième but ne changeant plus rien au match (7-3, 56’35, Bisaillon ass. Rohat et Arnaud).

Grâce à ce large succès et une défaite de Strasbourg, les Gothiques s’assurent une place en Play-offs. Une réelle récompense au vue de la qualité offerte par les joueurs ce vendredi soir. Le staff va désormais pouvoir se pencher sur la préparation de cette deuxième phase. Il reste toutefois à savoir quel sera l’adversaire des Amiénois, de nouveau Grenoble ou Gap, la réponse dans une semaine.

Luc Brumter

HOCKEY-SUR-GLACE : Une belle affiche

Publié par La Rédaction

Gazette Sports est votre webzine sur l'actualité des associations sportives d'Amiens Metropole et ses alentours.