BALLON AU POING : Samuel Prévot passe la main

0
239

BALLON AU POING : Samuel Prévot passe la main

Il l’avait plus ou moins annoncé lors des championnats du 15 août à la Hotoie, Samuel Prévot, le président de la Fédération française de ballon au poing, a tenu parole et il a décidé de ne pas renouveler son mandat de président et de passer le témoin.

Samuel Prévot nous avait beaucoup ému, voici un an, lorsqu’il s’était adressé quasiment en pleurs à son auditoire. Il était désarmé face aux problèmes administratifs rencontrés et notamment lorsqu’il avait du se séparer d’un employé avec qui il était en procès. Lui, bénévole, avait du prendre une telle décision mais il n’avait pas d’autre solution.

L’assemblée générale de la FFBP s’est déroulée dans la Maison des Sports à Amiens. Etant en année olympique, une nouvelle équipe a été élue pour quatre ans.

Le nouveau président n’est évidemment pas un inconnu puisqu’il s’agit de Michel Letesse qui est aussi maire de Bouzincourt et qui aura prochainement l’occasion de développer son programme.

Dans la nouvelle équipe de 19 membres, on trouve la présence de l’ancien président Samuel Prévot et de plusieurs féminines.

Le ballon au poing évoqué en Angleterre

Le ballon au poing ferait-il des émules de l’autre côté de la Manche ?

Une jeune étudiante originaire d’Acheux en Amiénois, Anna Vermunt a écrit un superbe article sur son sport favori. D’abord en anglais et ensuite en français. Voici quelques passages de ce texte : « Laissez moi vous emmener loin, très loin du football, du rugby et du cricket. Laissez moi vous emmener en Picardie au cœur de la campagne française où un sport injustement méconnu se bat pour sa survie à coup de poing et de ballon. Je parle du ballon au poing.” 

Ce glorieux sport fait la fierté d’irréductibles villages situés au cœur du triangle formé par Amiens nord, Doullens et Albert. Une région connue pour avoir été le théâtre de plusieurs batailles durant la première guerre mondiale. Là-bas tout le monde sait que le ballon au poing est un véritable reflet de la culture picarde traditionnelle, les règles utilisant des termes de patois picard.

Le ballon fait partie de la famille des jeux de paume comme le tennis par exemple. Il était même pratiqué durant le Moyen Age dans toute la France par les aristocrates et le clergé, et les moines picards. Ce sport fut ensuite délaissé sauf dans la Somme où chaque village a su créer son équipe. Cette tradition existe toujours. Alors chers amis « british » lorsque vous venez visiter  notre belle région à regarder et à apprécier un bon match de ballon au poing ».

On ne pouvait rêver meilleure publicité pour le ballon au poing en Angleterre.

Lionel Herbet




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.