FOOTBALL : C.Pelissier «Nous pouvons regarder nos adversaires droit dans les yeux»

Christophe Pélissier après-match
Ⓒ Christophe Pélissier après-match
Publicité des articles du site GazetteSports

FOOTBALL : C.Pelissier « Nous pouvons regarder nos adversaires droit dans les yeux »

Vendredi au stade de la Source à Orléans, Christophe Pelissier l’entraineur de l’ASC, était évidemment satisfait après la victoire de son équipe.
« Nous avons réalisé une grande performance », a –t-il déclaré aux journalistes.

Dernier parti et premier arrivé à la Licorne. Certes, ce samedi matin, sur le coup de 9 heures, Christophe Pelissier n’était pas le seul  au stade.
La Licorne accueillait  en effet la dernière assemblée générale de la Ligue de Picardie. Et cette ultime assemblée tombait bien car arrivant au lendemain de la belle victoire de l’ASC à Orléans, ce qui propulse l’équipe, une fois encore au sommet du championnat.
Rien de tel pour qu’enfin, les médias et radios nationaux évoquent cette première place. Du coup, alors que disparait l’ancienne Ligue de Picardie pour laisser la place à la future Ligue des Hauts de France, on s’aperçoit que ce samedi matin, l’Amiens SC est le deuxième club de cette grande région, derrière Lille. Voici quelques années, l’ASC n’était que cinquième puisque pas moins de quatre clubs nordistes se bagarraient en L1.

La tendance s’est  sérieusement infléchie.
Désormais, l’ASC de Bernard Joannin s’est installé en deuxième position et à l’allure où les événements se produisent, rien ne dit qu’un jour prochain, l’ASC sera le premier.
Mais revenons à ce match d’Orléans qui a vu dans un premier temps une forte pression de l’équipe du Loiret et ensuite, le rétablissement et la prise du commandement de l’ASC.
A l’arrivée,  une victoire incontestée et incontestable au stade de la Source, là où avaient pris place des dizaines de supporters venus d’Amiens et avec qui, les équipiers de Guy NGosso, ont partagé un moment de bonheur juste après le coup de sifflet final.

« Nous avons réalisé une grosse performance, soulignait Christophe Pelissier. Cette performance a été réussie en fonction de ce que nous avions décidé par rapport au plan de jeu. Nous voulions aller chercher haut nos adversaires car nous savions qu’ils allaient démarrer vite et mettre le pressing.  

« Je suis satisfait même si lors des vingt premières minutes, nous n’étions pas bien.  Il arrive que dans ce genre  de situation, lorsqu’on sort une première fois, on marque. Après ce premier but, nous sommes allés les presser et je crois qu’à partir de cet instant, ils nous ont rendus beaucoup de ballons.

« Notre force collective s’est alors dégagée.  Nous sommes toujours perfectionnistes et je regrette  ce but d’Orléans qui a relancé bêtement cette équipe sur la fin. C’est un vrai plaisir  que cette équipe dégage et elle affiche de belles valeurs.  Tout le monde se dépouille les uns pour les autres. Il n’y a pas de quoi se prendre la tête et comme je l’ai souvent dit, nous allons affronter toutes les équipes les yeux dans les yeux. »

Ce samedi matin, les Amiénois ont eu droit à un décrassage. Dimanche matin, entrainement et lundi en fin d’après-midi, départ en avion pour Ajaccio car le match en retard aura lieu mardi à 18h30.

Lionel HERBET

Publié par Lionel Herbet

Journaliste historique du sport Picard et Amiénois. Lionel est la mémoire des plus grands exploits sportifs de la région.