FOOTBALL : Ruddy Buquet reçu en toute simplicité au district de la Somme

buquet
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Ruddy Buquet reçu en toute simplicité au district de la Somme

Toute la famille de l’arbitrage s’est retrouvée lundi au district de la Somme à Amiens.

Marcel Glavieux et son comité directeur avaient en effet décidé de recevoir officiellement celui qui, depuis trois saisons, est le meilleur arbitre français.

Ruddy Buquet qui avait effectué le déplacement d’Amiens avec son épouse, donne une très bonne image de l’arbitrage.  Il ne traîne pas de réputation plus ou moins sulfureuse. C’est l’arbitre irréprochable par excellence que ce soit sur et en dehors des terrains.

De plus, Marcel Glavieux a tenu à le rappeler, Ruddy Buquet est un pur produit de cette école d’arbitrage dont il aime à répéter qu’elle a été lancée par lui, voici un quart de siècle.

Les anciens se souviennent que cette école avait eu à l’époque, un parrain de luxe : Michel Vautrot. « Ce n’était pas facile à cette époque mais cette école a permis de donner à l’arbitrage dans le district  une véritable impulsion » a encore ajouté le Président Glavieux. Nous étions alors en 1993 et le jeune Ruddy Buquet terminait Major de cette première école. Sa  carrière démarrait alors ce qui a permis au président de souligner  que Ruddy était un bel exemple. »

La carrière de Ruddy a été rappelée en quelques chiffres :  302 matches en championnat de France ; 17 matches internationaux et deux finales de Coupe de la Ligue. « Mais nous sommes déçus car nous pensions qu’il aurait été retenu soit pour l’Euro soit pour les Jeux Olympiques. Mais ce sont les impondérables du football ».

Ruddy Buquet n’était pas venu seul puisqu’il était accompagné de son fidèle « lieutenant », en l’occurrence Guillaume Debart classé numéro un des juges de ligne en France. Les deux hommes font équipe depuis quelques années. Que ce soit en France lors des matches de L1 ou les compétitions mondiales comme cela est arrivé récemment quand les deux Picards se sont retrouvés 40 jours au Chili. Un vrai dépaysement mais qui leur a permis de mieux se connaitre encore et s’apprécier. C’est une chance pour le district de la Somme de posséder un tel duo qui fait la fierté de la commission des arbitres animée par Jean Christophe Favereaux.

Marcel Glavieux a conclu « L’arbitre est intouchable et il doit être protégé ». Un message fort adressé  surtout aux arbitres des divisions inférieures et qui eux, le dimanche, dans les coins les plus reculés,  sont livrés à eux-mêmes.

Lionel Herbet