FOOT US : Les Spartiates d’Amiens en mission

0
259
spartiates vs leopards rouen 0278 - leandre leber - gazettesports
CIT Dessaint

Les Spartiates d’Amiens en mission

Samedi soir les Spartiates d’Amiens vont jouer leur premier match à élimination directe de la saison dans le cadre des demi-finales de la conférence Nord du championnat de deuxième division.
Ils seront opposés à la seule équipe encore en course pour la remontée qu’ils n’ont pas réussi à battre en saison régulière : les Léopards de Rouen.
Les Amiénois s’étaient inclinés à domicile contre les Rouennais (14 à 20) lors de la sixième journée dans un match assez étrange.
Les jaunes et bleus vont donc devoir prendre leur revanche pour continuer à rêver d’un retour en élite.
Les deux équipes ont terminé la saison régulière avec des bilans identiques (7 victoires, 1 match nul, 2 défaites) cependant les amiénois se sont classés premier de leur poule devançant les Caïmans du Mans, pendant que les Léopards finissaient second de la poule B, derrière les Molosses d’Asnières.
Au niveau des statistiques d’équipe, les rouennais ont scoré 308 points, 61 points de plus que les Spartiates, mais ces derniers n’ont concédés que 139 points, soit 50 de moins que les Léopards.
Sur le plan individuel, les visiteurs pourront compter sur leurs deux imports américains, un dans chaque escouade.

Connor REILLY est le chef d’orchestre de leur attaque, ancien de Temple University (NCAA I), aussi à l’aise à la passe (13 TD pour 2 interceptions après 8 journées) qu’à la course (6 TD après 8 journées), il faudra que les amiénois parviennent à le contenir au maximum.
La pression imposée par la ligne défensive spartiate sera primordiale pour forcer le quarter-back à lâcher le ballon plus vite, et donc faciliter le travail des arrières défensifs amiénois.
Le second américain des Léopards est Darien JOHNSON, issus de New Mexico State University (NCAA I), c’est un défenseur très complet (44 plaquages, 2 sacks et 3 interceptions après huit journées) qui devrait donner du fil à retordre aux receveurs Amiénois.

Les amiénois n'ont pas réussi à battre les léopards en saison régulière. Photo : Leandre leber - Gazettesports.fr
Les amiénois n’ont pas réussi à battre les léopards en saison régulière. Photo : Leandre leber – Gazettesports.fr

De leur côté, les Amiénois seront menés par Kyle FAUNCE, décisif dans les moments chauds comme lors de la fin de match à domicile contre les Caïmans, il faudra qu’il livre un grand match pour aider les locaux à obtenir la victoire.
Auteur d’une saison très satisfaisante (18 TD pour 7 interceptions à la passe après huit journées), il aura pour objectif de servir le mieux possible son corps de receveur, le plus prolifique du championnat d’un point de vue statistique.
En effet, Kevin CODRON, Steevy BALGUY, Nelson TSIMI et Gaétan PARHUITTE cumulaient déjà 15 TD après seulement 8 journées.
Egalement efficace à la course (6 TD après 8 journées), Kyle FAUNCE pourra également compter sur ses running-back pour varier le jeu et faire souffrir la défense adverse.
Passons maintenant à l’escouade défensive amiénoise qui lorsqu’elle est au complet, est un des gros points forts de l’équipe.
Théo SERVANT, Paul DAVID et Jaures GOKE sont trois linebackers dominants, intraitables sur les défenses de course, ils sont aussi très bons dans le jeu aérien, leurs statistiques sont d’ailleurs assez impressionnantes (158 plaquages cumulés, 5 passes contrées, 3 fumbles provoqués, 7 interceptions, 1 sack, le tout après huit journées).
Dans leurs dos évoluent deux safety qui ont loupé une partie de la saison, le jeune Thibault VAN ELSUE et le plus expérimenté Nuno DOS SANTOS. Lorsqu’ils sont alignés sur le terrain, leur complémentarité leur permet d’être rarement pris à défaut, et même de faire de gros jeux (4 interceptions cumulées après huit journées).
Ces postes peuvent donc être considérés comme les points forts amiénois, même si les linemans et les défenseurs extérieurs ont montré à plusieurs occasions cette saison qu’ils étaient capables du meilleur.

Dans tous les cas, chaque joueur devra évoluer à son meilleur niveau si les spartiates veulent se qualifier pour la finale de la conférence Nord.
Attention aussi aux petites erreurs récurrentes cette saison qui ont coûté très cher, mauvais snap, balles relâchées et autres incompréhensions devront être minimisées pour se faciliter la rencontre.
Rendez-vous donc samedi au stade du grand marais pour soutenir les spartiates et les aider à se rapprocher de la remontée en première division !

A noter que le club organise une journée américaine, dès 15 heures, avec taureau mécanique, motos de bikers, voitures américaines et divers stands liés à la culture américaine.
Le kick-off aura lui lieu à 19 heures et il faudra un maximum de supporter pour offrir aux joueurs un soutien qui les aidera sans aucun doute.
AHOU !

Baptiste ROGER

 

 




Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.