FOOTBALL FEMININ : « J’ai un groupe de filles extraordinaires »

amiens sc feminin groupe
Ⓒ Gazette Sports
Publicité des articles du site GazetteSports

Antoine Mankowski « J’ai un groupe de filles extraordinaires »

Dans le Championnat de Picardie féminin, l’Amiens SC a su rétablir la situation et occupe à deux journées de la fin, la tête du classement. Avant le match de ce dimanche contre Porto, l’entraineur Antoine Mankowski  souligne que nombreux étaient ceux qui ne croyaient plus en l’équipe.

« On nous avait bel et bien enterrés » souligne-t-il avec le sourire. Pas toujours facile d’interroger Antoine Mankowski, l’entraineur de l’équipe féminine de l’Amiens SC.

Après les matches, il aime rester avec ses joueuses avec qui il échange beaucoup.

Dimanche dernier, à Montières, après la courte victoire acquise contre Saint-Quentin, nous avons patienté avant de recueillir ses impressions : « Nous avions bien démarré le match et avons fourni une bonne première mi-temps. Mais dès la reprise, sur une erreur de placement, nous encaissons un but. Ce but nous a mis la fièvre durant 40 minutes. Les filles connaissaient l’enjeu. Elles avaient le souvenir du match aller.

Nous avons eu des occasions mais leur gardienne a réussi de bons arrêts. Nous savions qu’à 2-1, nous n’étions pas à l’abri. Saint-Quentin était venu pour ramener le nul et n’a rien lâché. Il a fallu répondre à ce défi physique et nous l’avons fait. 

Au début de l’année, nous avions perdu deux fois contre Porto en coupe et en championnat. Notre mission devenait dès lors compliquée mais nous avons su réagir. Nous avons des filles extraordinaires.

La saison passée, ce fut catastrophique mais elles ont su relever la tête. C’est leur force. Quand on ne les attend plus, elles répondent présent. Après Porto, elles sont allées gagner à Beauvais 3-1. Elles ne lâchent rien. Nous avons un super groupe de filles qui vivent bien ensemble. L’objectif du club était de terminer dans les quatre premiers mais les filles veulent mieux: elles veulent la première place. ll nous reste deux matches maintenant pour jouer maintenant la phase interrégionale. J’avais dit aux filles que face à Saint-Quentin, il s’agissait d’une demi-finale. Elles ont gagné et ce dimanche contre Porto, ce sera la véritable finale.

Nous sommes tous contents mais le travail n’est pas fini. Je le répète, notre objectif, c’est la première place. Tout le monde est sur le pont. Contre Saint-Quentin, j’avais des filles qui n’étaient pas convoquées mais  qui sont venues encourager leurs équipières. Notre objectif est commun: l’Interrégion voire mieux. Quand vous avez connu la saison qui fut la nôtre l’an dernier, vous avez tout connu.

Je ne suis pas trop dur avec elles. Mais rappelez-vous : tout le monde nous avait enterrés et nous sommes bien repartis. Ce fut l’an dernier une saison à vous dégouter du football et pourtant les filles sont restées au club. Aujourd’hui, les résultats sont  au rendez-vous. On  parle en bien du football féminin à Amiens. Et j’ajoute l’équipe réserve, les 18 ans et les 13 ans qui brillent également, La promotion du football féminin est belle. On peut écrire une belle histoire ».

Lionel HERBET